Tours

Fini la peur des côtes : on peut emprunter des vélos électriques à Tours

Pour 42€ par mois.

Depuis plusieurs années Tours Métropole propose aux habitants de ses 22 communes d’emprunter un vélo classique ou pliant pour 3€ par mois avec un abonnement Fil Bleu ou 5€ mensuels si on n’utilise pas les transports en commun. Également disponible pour la population de Vouvray, La-Ville-aux-Dames et Vernou-sur-Brenne ce service s’appelle Vélociti et il marche très bien : 847 vélos sont actuellement en prêt dans l’agglomération, pratiquement tout le stock disponible (895 vélos). On peut y voir un effet du boom national pour ce mode de transport depuis le déconfinement : plus de 150 contrats de location ont été signés sur le seul mois de septembre, environ 5 par jour.

Nouvelle étape cet automne : Tours Métropole met aussi à disposition des vélos électriques. 150 cycles de la marque française Arcade (sans chaîne, avec panier, lumière et antivol intégré, poids : 25kg). Les Vélociti électriques ont une autonomie de 70km soit de quoi vous aider à grimper pas mal de fois la Tranchée ou les différents coteaux.

Le service n’est pas le même que pour les Vélocitis classiques… Ici, pas d’abonnement de 3, 5 ou 9 mois renouvelable selon les besoins mais une seule formule à 126€ le trimestre (42€ par mois), non renouvelable. En fait, l’objectif de Tours Métropole est de convaincre de futurs utilisateurs pérennes du vélo électrique, des personnes qui l’utiliseront matin et soir pour leurs trajets domicile-travail, pour aller en cours, pour leurs courses… Clairement, des gens qui abandonneront leur voiture au profit d’un vélo électrique.

« 15% des usagers de ce type de service décident de se séparer de leur voiture et 13% renoncent à l’achat d’une voiture » argumente l’agglo.

« Il faut rapporter le prix du Vélociti à assistance électrique à celui d’une voiture » explique le président de l’agglo Wilfried Schwartz qui assure que le tarif est similaire à celui pratiqué par d’autres villes pour un service comparable. Son ambition c’est qu’après 3 mois passés avec Vélociti on ait envie de s’acheter son propre engin électrique (Tours et Fondettes proposent des aides pour ça, Tours Métropole y réfléchit pour les prochains mois).

Si l’expérience vous tente, il faut prendre rendez-vous à l’Accueil Vélo Rando situé Boulevard Heurteloup à Tours (02 47 33 17 99) qui vous fera signer le contrat puis vous enverra à la boutique Détours de Loire pour récupérer votre vélo. Il est bon de noter qu’une caution de 1 000€ vous sera demandée (encaissée seulement si vous ne rendez pas le vélo ou que vous le redonnez en mauvais état) mais aussi que votre employeur peut prendre en charge 50% du coût de l’opération (soit 63€ sur 3 mois). Retenez également que l’entretien courant de la machine est pris en compte dans le prix.

Dernière chose : si besoin, le Collectif Cycliste 37 pourra vous offrir une formation de 2h sur l’utilisation d’un vélo électrique et sur le code de la rue pour les cyclistes qui roulent en ville.