Tours

Paris-Tours 2020 c’est dimanche (mais cette année ce sera mieux à la télé)

La course est impactée par la crise sanitaire.

C’est la classique des feuilles mortes, la dernière grande course de la saison, l’occasion de voire une dernière fois les grands champions du cyclisme avant la pause hivernale… Paris-Tours est un grand rendez-vous pour les amoureux du cyclisme, et une vitrine pour le Val de Loire qui bénéficie d’une belle exposition de ses paysages à la télé (surtout depuis que le tracé passe au milieu des vignes : un passage bucolique redouté des coureurs à cause des bosses, des trous et des cailloux mais une étape appréciée des vignerons).

Paris-Tours 2020 c’est ce dimanche 11 octobre mais les habitudes vont être bousculées. Pour ne pas faire concurrence à la finale hommes de Roland Garros, l’arrivée du peloton ne se fera pas aux alentours de 17h-17h30 mais en tout début d’après-midi, vers 14h30-14h45. Les autres courses (épreuve Espoirs ou le Kilomètre Paris-Tours) seront également avancées. Tout cela permettra une diffusion sur France 3 en début d’après-midi (dès 13h35) avant d’enchaîner sur le tennis Porte d’Auteuil.

Le deuxième chamboulement concerne l’ambiance : en raison de la crise du coronavirus, pas question d’avoir des spectateurs massés autour de la ligne d’arrivée. Toute présence de public sera interdite de la Place de la Liberté à Jean Jaurès à Tours… Pareil dans le centre d’Amboise : la mairie interdit le rassemblement de fans de vélo. En dehors de ces zones vous aurez le champ libre !

Une fois qu’on a dit tout ça, intéressons-nous au côté sportif… Jelle Wallays s’est imposé en 2019, 5 ans après le premier succès de ce coureur belge sur l’épreuve. Il ne sera pas là cette année mais on retrouvera le Danois Soren Kragh Andersen qui a franchi la ligne de l’Avenue de Grammont en premier il y a deux ans. Le champion du monde et homme en forme du moment Julian Alaphilippe n’est pas annoncé mais d’autres grands noms français pourraient pimenter cette 114e édition (Bardet, Hivert, Barguil, Levasseur). Tous devront avaler les 213km du parcours au départ de Chartres dont 9,5km dans les fameux chemins de vigne.

Après Nazelles-Négron, le peloton rejoindra Chançay, Noizay puis Vernou-sur-Brenne, Vouvray et Rochecorbon. Il longera la Loire jusqu’au Pont Napoléon avant de bifurquer Rue Boyer, Rue Giraudeau, Bd Royer et enfin l’Avenue de Grammont. On précise évidemment que le trafic des voitures sera interdit sur les axes de la course et ce dès le matin en raison du passage avancé des coureurs. A Tours, c’est le trafic Fil Bleu qui va être impacté jusqu’en milieu d’après-midi, en particulier les lignes 2, 4 ou 10. Tous les détails sont disponibles sur www.filbleu.fr.

Une dernière chose : comme Paris-Tours est organisée par la même société que le Tour de France (ASO), il se pourrait bien qu’on parle aussi de la grande boucle dimanche à Tours. La ville est candidate pour l’accueillir en 2021 et elle devrait obtenir gain de cause… On vous tient au courant !