Tours

En basket, Tours a le chic pour stresser son public

Tant que ça gagne, ça va.

Prenons ensemble une leçon de basket : voici comment gagner un match en étant mené de 12 points au bout de 10 minutes et en faisant une grosse bévue à l’approche de la fin de la rencontre…

Ce vendredi soir, Tours recevait Vitré pour la première journée du championnat de Nationale 1. Bien boosté par sa victoire contre Pau en Coupe de France 10 jours plus tôt, l’UTBM était attendu face à une équipe bretonne qui joue aussi les gros bras dans sa poule. En clair, un adversaire sérieux dans l’objectif de monter en Pro B à la fin de la saison alors mieux valait faire une grosse impression d’entrée face à lui… Rappelons qu’en match amical il y a quelques semaines, les deux équipes avaient livré un duel ardu, les Tourangeaux finissant par s’imposer d’un point.

En raison de la crise sanitaire, seules 700 personnes ont pu entrer à Monconseil. Les partenaires et les abonnés. Dans les dix premières minutes elles ont assisté à une belle bévue des hommes de Pierre Tavano quasiment incapables de trouver le chemin du panier alors que ça réussissait bien du côté de Vitré. Au bout de 10 minutes, l’UTBM s’est retrouvé mené de 12 points (9-21) et ça paraissait assez logique au regard du spectacle sur le terrain.

Il faut croire que ce collectif là a besoin de challenges ou de courir après le score… Comme contre Pau, Tours a remonté méthodiquement son handicap. Cela dit, il l’a fait plus tôt et plus vite qu’en Coupe de France du coup il y avait égalité à la mi-temps : 33-33.

Suspense dans les derniers instants...

Les 20 minutes suivantes n’ont été qu’un vaste champ de bataille entre deux équipes se tirant la bourre pour garder la tête. Une fois Tours devant, une fois Vitré, rarement plus de 3 points d’écart entre les deux formations, chacune ayant à un moment infligé à l’autre un passage à vide nécessitant une réaction pour recoller au score.

A l’entame du dernier quart, on avait Tours devant avec 3 petits points de plus que son adversaire (52-49) puis 68-61 à 3 minutes de la fin. C’est alors que l’UTBM laisse une énorme faille dans sa défense, les Bretons s’y enfoncent et recollent. Il aura fallu les pousser à la faute dans les ultimes instants pour se mettre à l’abri (72-69 à 7 secondes de la fin, puis 74-69 au buzzer). Debout, Monconseil a retenu son souffle et pas mal poussé une équipe chahutée, pas toujours habile sous le panier mais qui a de la détente et les ressources nécessaires pour embrouiller les attaques de ses assaillants. Donc à la fin ça gagne et c’est précieux !

Prochaine rencontre dès mardi 6 octobre : Tours ira à La Rochelle avant de recevoir Tarbes samedi 10.