Tours

Covid à Tours : « On risque de passer dans quelques jours en zone d’alerte renforcée »

A cause de la dégradation de la situation sanitaire.

En marge d’une conférence de presse d’avant conseil municipal, le maire de Tours Emmanuel Denis est revenu sur la crise du Covid-19 dans le département et plus particulièrement dans la ville centre.

Pour l'élu, la situation sanitaire se dégrade depuis plusieurs semaines, c’est un fait. En appelant à respecter les gestes barrières, il évoque le passage « d’ici quelques jours en zone d’alerte renforcée » du département. Alors que l’Indre-et-Loire a viré au rouge la semaine dernière en raison d’un taux d’incidence (le nombre de cas positifs par rapport à la population) qui s’est élevé au-dessus des 50/100 000, la crainte est donc de voir le département franchir un nouveau cap rapidement, ce qui entrainerait d’autres conséquences.

On pense notamment à des ouvertures plus limitées des bars et restaurants comme dans certaines grandes métropoles ou encore à des limitations renforcées de rassemblements, alors même que ce lundi entre en vigueur la règle de 30 personnes maximum par rassemblement.

Motif de satisfaction néanmoins pour le maire de Tours dans ce marasme ambiant : à l’heure actuelle plus aucune école, ni classe sur la ville de Tours n’est fermée pour raison de Covid. Aucun cluster n’est à déplorer également dans les Ehpad, malgré quelques cas isolés.