Tours

Sur l’Île Simon, un repas mémorable pour plus de 150 personnes

Un grand dîner solidaire.

En ce moment pas simple de mettre au point des événements malgré la crise sanitaire. On peut quand même y arriver quitte à modifier le programme. Autant dire que l’apéritif du Grand Banquet Solidaire de l’Île Simon n’aura pas lieu debout cette année, comme imaginé au départ. La préfecture l’interdit. Un détail pour les invités d’une soirée solidaire organisée chaque année. Pour 2020 ce sera la 7e édition.

Ce Grand Banquet c’est le projet de Bernard Charret, le restaurateur de Larçay qui organise également le marché Convergences Bio autour de la guinguette. L’idée : offrir un dîner à des hommes et des femmes qui n’ont pas les moyens d’aller au restaurant. Et faire ça dans l’un des coins les plus agréables de la ville, en l’occurrence le bout de l’Île Simon, face à la Loire, au Pont Wilson et à la cathédrale de Tours. « Ce soir là c’est communion et non jugement » explique l’organisateur qui rassemble des bénéficiaires de la Banque Alimentaire, du café associatif Barque to the Future, des Secours Populaire et Catholique, du Foyer Courteline, d’Emmaüs ou d’Utopia 56. Des SDF, des chômeurs de longue durée, des jeunes migrants, des familles en difficulté… Beaucoup de profils différents.

« Il nous faut des associations dont les animateurs sont vraiment sur le terrain et qui sachent qui sera heureux de ce moment » résume Bernard Charret. L’attention se concentre sur le dîner mais en fait le site s’anime dès 14h avec une « Bulle de Beauté », autrement dit des soins offerts aux convives afin de les mettre dans les meilleures conditions pour la soirée (maquillage, prêt de vêtements, coiffure, massage).

Des animations sont également programmées comme le passage d’un magicien ou des petits concerts.

Aux côtés ces 162 invités on trouvera quelques dizaines de personnes qui mangent le même menu et qui paient leur repas pour déguster de bons plats et le plaisir d’offrir un repas à quelqu’un d’autre. Peut-être vous ?? Tarif de la soirée : 26€, vins compris. Une cinquantaine de bénévoles sont mobilisés : 20 pour la préparation des plats, 30 pour le service. Pour éviter la promiscuité, le grand chapiteau des années précédentes sera remplacé par de petits barnums. Les groupes ne rassembleront pas plus de 10 personnes.

Reste à aborder la question du menu : rillette de poissons de Loire, acras de silure, escargot, rillette de cochon et purée de carottes à l’anis pour l’apéritif. Entrée : velours de potimarron, crémet à la bergamote, éclats de noisettes. Une paëlla tourangelle à l’épeautre en guise de plat, crème craquante au miel de tilleul avec coulis de prunes en dessert. Réservations : 06 18 95 50 18.