Tours

Covid-19 à Tours : la crainte de passer en zone d'alerte renforcée

Ça pourrait arriver rapidement...

Paris, Bordeaux, Rennes ou Saint-Etienne : dans les prochains jours ces villes vont rejoindre une nouvelle catégorie, celle de "zone d'alerte Covid renforcée". Présenté mercredi par le ministre de la santé Olivier Véran, ce seuil de vigilance concerne 11 agglomérations. Il entraîne automatiquement des mesures comme la fermeture des bars et restaurants après 22h, la fermeture des salles de sport ou la limitation des rassemblements publics à 10 personnes. Pour les spectacles, la jauge maximale passe de 5 000 à 1 000 personnes en simultané.

La zone d'alerte renforcée c'est le stade 2 de la vigilance dans cette nouvelle étape de lutte contre la crise sanitaire. L'échelle en compte 3, Marseille et la Guadeloupe ayant atteint au stade maximal avec fermeture obligatoire de tous les bars et restaurants dès samedi, pour deux semaines.

En Indre-et-Loire on reste en zone d'alerte de niveau 1... pour l'instant. Le dernier bilan de Santé Publique France révélait que l'agglo de Tours affichait un taux d'incidence du virus de 116 cas pour 100 000 habitants, soit deux fois le seuil d'alerte. Surtout, le seuil d'alerte renforcée se met en place quand on atteint 150 cas pour 100 000 habitants. Ça pourrait arriver rapidement si l'accélération de l'épidémie observée ces dernières semaines se confirme dans le département. Il concernerait alors uniquement la Métropole ou ses communes les plus peuplées, mais pas le reste du département.

Pour éviter ça, la préfecture d'Indre-et-Loire a pris des mesures samedi 19 septembre, avec l'interdiction des cocktails, pots et autres vins d'honneur debout (encore possibles si on reste assis) ou la suspension des plats à partager comme les planchettes apéro. Dès lundi 28, les rassemblements de plus de 30 personnes seront interdits dans l'espace public. Ça concerne aussi les réceptions comme les mariages, les tombolas ou les anniversaires. Les salles des fêtes ou salles polyvalentes devront respecter la consigne. A la fac, l'Université de Tours imposera désormais la distanciation avec 1m de distance ou un siège libre entre deux personnes.

On saura d'ici une dizaine de jours si ce protocole est efficace. En attendant 5 nouvelles hospitalisations ont été recensées ce mercredi en Touraine, mais seulement un cas suspect de Covid aux urgences. 8 personnes sont actuellement en soins intensifs dans le département, et 13 autres hospitalisées suite à une infection au nouveau coronavirus.