Tours

[Photos du jour] Adieu les Corail ! Les Rémi Express 2.0 arrivent en gare de Tours

Ces nouveaux trains vont progressivement remplacer les anciens.

Oubliez les sièges de couleur verte ou le bruit si caractéristique des portes qui séparent les différentes voitures… D’ici 2023 au plus tard, les trains Corail disparaîtront des gares de Tours, Saint-Pierre-des-Corps et Amboise où ils s’arrêtent encore lorsqu’ils font la liaison entre l’Indre-et-Loire et Paris Austerlitz. Depuis que la région Centre-Val de Loire a repris la gestion de cette ligne, elle a entreprise de remplacer les vieux trains par du matériel tout neuf. Adieu au patrimoine ferroviaire, bonjour la modernité !

Si l’information peut rendre nostalgique tout une génération de voyageuses et de voyageurs qui se sentent partir loin dès qu’ils empruntent un Corail, elle est particulièrement importante pour les habitués d’une ligne vieillissante où les pannes ne sont pas rares et où les retards assez fréquents. Par exemple, 17% de trains en retard en juin 2020 soit 94 horaires non respectés en 30 jours pour 555 convois en circulation. L’objectif fixé à la SNCF est de 15%. Il n’a pas non plus été rempli en mai. 

On commence donc à voir arriver en gare le matériel qui va remplacer les Corail mis en circulation dans les années 70… Ce sont des rames commandées à l’entreprise d’origine canadienne Bombardier et fabriqués en France. Des Régio 2N comme on en trouve déjà sur la ligne Paris-Chartres, avec une différence : leur aménagement intérieur est pensé pour des longs trajets avec prise électrique, lampe de lecture ou encore tablette ce que l’on ne trouve pas dans les TER classiques.

Au total la région Centre-Val de Loire a commandé 32 trains qui seront jaunes et gris, aux couleurs de la marque Rémi Express. Ils circuleront sur Paris-Tours mais aussi vers Bourges ou Nevers au départ d’Austerlitz, Les Aubrais ou Montargis. Parmi leurs avantages : une accessibilité assurée pour les personnes à mobilité réduite (fini la galère pour monter les marches des Corail avec une poussette, un fauteuil roulant ou même une grosse valise). Ils sont plus lumineux, plus colorés, toujours avec de larges baies vitrées. 

Selon le nombre de voitures collées les unes aux autres, les Rémi Express peuvent embarquer autant de monde qu’un TGV à deux étages pour les jours de grands départs soit jusqu’à 1 110 personnes, 370 pour une rame de 4 voitures. On compte 9 emplacements vélos par rame, 27 pour les trains les plus longs. Le montant de la facture payé par la région Centre-Val de Loire pour cet achat est de 460 millions d’€. Pour gérer la maintenance des trains, la SNCF disposera d’un centre technique à Orléans. Il sera opérationnel d’ici 2022 sur une surface de 5ha.