Tours

"Le parc de la Cousinerie ne sera pas impacté par le projet de l'IME"

Le maire de Tours se défend sur la polémique du projet immobilier en bordure du parc de Tours-Nord.

Après avoir fait parler de lui pendant la campagne des élections municipales, le projet de 127 logements aux abords du parc de la Cousinerie à Tours-Nord fait de nouveau l’actualité, en raison de la validation du permis de construire par la Mairie de Tours. L'IME Saint-Martin a vendu 1,5 ha au promoteur Ataraxia dans le but de financer des travaux de rénovation du site qui accueille des jeunes en situation de handicap.

Relire notre sujet paru en juin sur 37 degrés pour comprendre la polémique

Pour les opposants au projet, cette décision est un non-sens. Ils dénoncent un chantier à contre-courant écologique, qui condamnera une partie du parc boisé (et classé) mais aussi qui augmentera le risque inondations du secteur avec un risque accru selon eux de débordement de la Petite Gironde, le ruisseau qui traverse le quartier et inonde déjà quelques habitations lors de fortes pluies.

Accusé dans les colonnes du Parisien par Alain Bertrand président du comité de quartier Douets-Milletière, le maire de Tours Emmanuel Denis se justifie :

« C’est mensonger de dire que cela touchera le parc. Le bois reste classé et ne sera pas impacté par ce projet voisin. »

S''il admet que "quelques arbres" devront être abattus, l'élu évoque le maintien de tous les arbres remarquables et surtout de nouvelles plantations en compensation. Le maire de Tours qui avait signé la pétition contre ce projet lors de la campagne des municipales, s’explique également sur la validation du permis de construire :

« Le projet est conforme au Plan Local d'Urbanisme qui avait été voté par la précédente majorité, je ne peux donc pas m’y opposer sous peine de voir Ataraxia (le promoteur immobilier) porter un recours contre la ville. »

Et Emmanuel Denis de poursuivre :« Nous nous étions engagés quand nous avons soutenu la pétition à lancer une action de médiation et à interroger de près les acteurs et les services sur les points d’inquiétude, c’est ce que nous avons fait. Les services instruisent ce dossier depuis deux ans et ont levé un certain nombre de craintes. »

Le maire de Tours rappelle également l’importance de ce projet pour l’IME de l’association Saint-Martin des Douets. Son objectif est de financer un semi-internat pour les jeunes.