Tours

[#MIAM] Chez Pia, la pizzéria où on a envie de tout manger

Elle vient d’ouvrir Rue Châteauneuf.

[#MIAM] c'est la rubrique gastronomique d'Info Tours. Et quand on teste un restau, on paye évidemment l'addition !

---------------

Trouver une bonne pizzéria c’est comme chercher une crêperie de qualité : ça peut prendre un bon moment. A Tours, on entend souvent dire que les pizzas proposées au restaurant sont bonnes, sans extase. Ça va peut-être changer avec l’arrivée de Chez Pia qui fait l’angle entre la Rue Châteauneuf et la Rue au Change, au beau milieu du Vieux-Tours.

Ouvert en cette fin d’été 2020, le restaurant fait le buzz en ville et sur les réseaux sociaux, en grande partie grâce à l’excellente réputation de ses gérants qui s’occupaient auparavant du Café Contemporain au CCC OD. Pour eux, fini les salades repas ou les petites pâtisseries fruitées, place donc aux pizzas et autres antipasti à la mode italienne dans un établissement élégamment rénové (mention spéciale pour la mise en valeur des poutres). Également quelques places en terrasse tant qu’on peut encore en profiter.

Quelques bases en italien vous seront utiles pour comprendre tous les détails de la carte (au pire, Google Traduction pourra vous filer un coup de main). Tout tient sur une page recto-verso, et on peut compter le nombre de pizzas proposées avec une seule paire de mains ce qui est particulièrement rare. Dans la liste, on trouve quelques classiques dont la Margherita (10€) ou la Régina (14€). On peut aussi se laisser tenter par des gnocchis maison en mode carbonara, assaisonnés aux zestes de citron ou un alléchant Vitello Tonnato (fines tranches de rôti de veau, mayonnaise au thon, fleurs de câpres, roquette) à 16€.

Le service est rapide mais pressé. Pour accompagner les petites olives posées là en guise de mise en bouche, on commande un vin rouge de caractère (4€50) et un Spritz (7€) qui cochent toutes les bonnes cases. Quelques minutes plus tard, les pizzas : d’un côté crème de ricotta, fiordilatte, courgettes rôties, copeaux de pecorino, poivre basilic. De l’autre une Parma avec tomate, fiordilatte, 125g de burrata, jambon de parme, parmesan et roquette.

La pâte – maison, évidemment – est généreuse, bien cuite, pas étouffante. Et la garniture a du goût. Toute la garniture : les tomates sont savoureuses, le jambon cru est empli de parfum, la burrata sacrément crémeuse et le parmesan n’a rien d’un gadget qu’on aurait posé là pour décorer. C’est beau ET bon. Chez Pia ne vend évidemment pas les pizzas les plus bon marché de la ville, mais ce qui sort du four explose en bouche et c’est le plus important. Pensez à réserver et jetez un œil à la carte des desserts avec le tiramisu (6€) ou la panna cotta (7€50).