Tours

Covid-19 : cette fois, l’Indre-et-Loire dépasse le seuil d’alerte

Ce qui risque d’entraîner de nouvelles restrictions.

C’était prévisible et ça vient d’arriver. Dans son bilan publié deux fois par semaine, l’Agence Régionale de Santé nous apprend que l’Indre-et-Loire a dépassé le seuil d’alerte concernant le taux de contamination au nouveau coronavirus. Et pas qu’un peu. On vous explique ce que disent les chiffres des autorités...

Dans le détail, 9 844 tests ont été effectués dans le département entre le 5 et le 11 septembre. 361 ont révélé un résultat positif, signifiant que la personne a été contaminée par la Covid-19 dans les jours précédents. Cela correspond à 3,7% d’infections confirmées, le chiffre le plus élevé depuis que le gouvernement a lancé une campagne de tests à très grande échelle. Cela dit, deux départements proches ont un bilan sanitaire plus lourd : l’Eure-et-Loir et le Loiret (4,1% de tests positifs), seulement 2,6% en Loir-et-Cher. Sur la semaine écoulée, on a totalisé 1 166 personnes touchées par le SARS-Cov2 dans toute la région.

Mais le chiffre qui nous intéresse le plus c’est le taux d’incidence, soit le nombre de cas estimé pour 100 000 habitants. Lors du dernier pointage vendredi 11 septembre la Touraine était à 44… elle atteint désormais 59,6, largement au-dessus du seuil de 50 cas pour 100 000 habitants ce qui pourrait la faire basculer dans les départements classés « rouge » sur la carte de France du coronavirus. Si l'information se confirme, ça ouvira la voie à de nouvelles restrictions comme la distanciation obligatoire entre deux groupes de spectateurs lors d’un concert ou d’une pièce de théâtre.

Néanmoins, le nombre de cas sérieux nécessitant une hospitalisation n’est pas encore préoccupant avec 15 malades en réanimation dans toute la région dont 6 en Indre-et-Loire. 979 décès ont été recensés depuis le 1er mars en Centre-Val de Loire dont 583 en établissement hospitalier, 396 en EHPAD (dont une femme de 89 ans il y a quelques jours à Rochecorbon).

On pourra noter aussi qu’en 6 mois et demi, 386 personnes souffrant de la Covid ont quitté l’hôpital guéries dans notre département. 21 se trouvaient encore dans les services lundi soir.