Tours

[Photo du jour] C'est quoi cette "Alerte rouge" sur la façade du Vinci ?

Mais aussi Place Jean Jaurès.

Ce n'est pas un exercice d'évacuation incendie ni le titre d'un spectacle. Ce lundi on a pu voir les mots "Alerte rouge" s'afficher sur l'écran géant du Vinci à Tours. Et la façade du Palais des Congrès teintée de rouge. Elle n'était pas la seule : l'Hôtel de Ville de Tours, le Parc Expo, le Château du Plessis de La Riche, l'Espace Malraux de Joué-lès-Tours, la salle Cassiopée à Veigné, La Parenthèse de Ballan-Miré se sont teintés de rouge à la nuit tombée, ou prévoient de le faire au moins un soir dans la semaine.

Le mouvement est donc assez large à Tours, mais aussi au niveau national. En fait il s'agit d'une opération de soutien au milieu de l'événementiel qui souffre des mesures prises pour ralentir la progression du coronavirus.

Depuis plus de 6 mois, un grand nombre d'événements sont annulés, d'autres ne sont pas organisés, certains se font dans des conditions très restreintes. Cette semaine encore on a appris l'annulation de Ferme Expo et du concert de Vitaa et Slimane à Tours, tandis que d'autres départements limitent désormais les rassemblements à 1 000 personnes comme la Gironde.

Le secteur de l'événementiel est donc très préoccupé et réclame la possibilité de pouvoir reprendre son activité même avec des contraintes sanitaires, le plus important pour lui étant de réenclencher une dynamique. "Les prestataires techniques du spectacle vivant et de l’évènement (sonorisation, éclairage, vidéo, structures, décors, régie, etc.) sont aujourd’hui démunis, face à un effondrement de leur chiffre d’affaires de 80% en moyenne en 2020, et aux plus grandes incertitudes pour le début de l’année à venir, menaçant directement et à très court terme leur survie, ainsi que celle des dizaines de milliers d’emplois qui les composent" explique Synapse, à l'origine de l'événement.

Plusieurs mobilisations auront donc lieu tout au long de la semaine afin d'essayer de mobiliser le gouvernement.

Photo : Claire Vinson