Tours

Coronavirus : la Touraine se rapproche du seuil d’alerte

Avec le risque de nouvelles mesures sanitaires.

Si l’on en croit les chiffres publiés ce mardi soir par l’Agence Régionale de Santé, l’épidémie de Covid-19 est de plus en plus présente en Indre-et-Loire. Du 28 août au 3 septembre, 8 098 tests ont été réalisés dans notre département pour 244 résultats positifs. Cela signifie que 3% des analyses confirment une infection au nouveau coronavirus, alors que c’était 2% une semaine plus tôt.

Il faut préciser que le nombre de contaminations détectées après une analyse en laboratoire reste inférieur en Touraine par rapport à la moyenne régionale de 3,3% (3,6% en Eure-et-Loir et 4,4% dans le Loiret). Cela dit, le taux d’incidence de la maladie atteint 40 cas pour 100 000 habitants et se rapproche du seuil d’alerte qui ferait basculer l’Indre-et-Loire dans la zone rouge qui comprend déjà le Loiret. Si cela arrive, cela pourra avoir des conséquences sur la vie quotidienne, les autorités pouvant décider de restreindre les horaires d’ouverture des bars et restaurants voire d’augmenter encore les périmètres où le port du masque est obligatoire. Le département pourrait également se retrouver interdit pour les touristes belges qui ne peuvent pas se déplacer dans les zones françaises les plus à risques.

Autre indicateur qui suscite la vigilance des services de santé régionaux : le nombre de personnes en réanimation. Il y en avait une la semaine dernière en Touraine, elles sont désormais 5 (14 dans l’ensemble de la région). En revanche le nombre d’hospitalisations pour cas de Covid augmente peu (il est passé de 7 à 11 du 31 août au 7 septembre). Par ailleurs, rappelons que depuis 6 mois 382 personnes ont quitté l’hôpital guéries après une infection à ce nouveau coronavirus.

Rappelons que plusieurs lieux publics proposent des tests sans rendez-vous et sans ordonnance (si vous avez du temps pour patienter car il y a du monde) comme la Salle Jacques Brel de Joué-lès-Tours (10h-17h du lundi au vendredi) ou les Atlantes le samedi à Saint-Pierre-des-Corps. En revanche, désormais, les laboratoires ne garantissent plus forcément les résultats en 48h si vous n’êtes pas un contact ou que vous n’avez pas de symptômes.