Tours

[#RE-MIAM] Rue Colbert, Le Turon cultive sa créativité

Sans augmenter ses prix.

Vous connaissez sûrement [#MIAM], la rubrique gastronomique d’Info Tours. [#RE-MIAM] en est une déclinaison, dans laquelle nous retournons visiter des établissements pour juger de leur évolution.

-------------------

C’était il y a 3 ans… On vous parlait du Turon Rue Colbert, antre du chef Mathieu Melin qui a notamment fait ses armes à La Roche Le Roy et dans plusieurs restaurants étoilés. Arrivé dès 2016 dans l’une des rues les plus gourmandes de Tours, il y propose une carte réduite largement dévolue aux produits locaux. Surprise : contrairement à de nombreux établissements qui ont revu leurs prix récemment (y compris dans le quartier) la formule entrée-plat-dessert du midi est toujours à 19€50 et le menu du soir à 32€. Néanmoins le menu du marché est réduit (une entrée, un plat, un dessert).

Les intitulés des plats respirent la créativité comme l’agneau en tataki avec houmous de quignons de pain et légumes croquants ou le magret de canard avec son ketchup de cerise. La carte éphémère n’est pas en reste avec la tarte fine à la tomate, marmelade d’oignons aux anchois et Sainte-Maure-de-Touraine. Quand elle arrive dans l’assiette après la mise en bouche (velouté froid de petits pois, crème Ste-Maure) on note de suite la présentation élégante. En bouche, vous serez prévenus, l’assaisonnement détonne ! L’ensemble, servi à bonne température (tiède, pas trop chaud) est complètement goûteux.

On poursuit avec une joue de bœuf ultra fondante braisée au vin de chinon, accompagnée de haricots coco, de girolles. On retiendra la réaction de la table voisine : « C’est très bon. »

Pour le dessert, voilà enfin l’arrivée des figues dans les cuisines, ici en 4 exemplaires dans un clafouti encore chaud surplombé d’une glace caramel au beurre salé pour une association qui achève de façon satisfaisante un déjeuner servi rapidement et avec sympathie.