Tours

Nouveau périmètre piéton, grande parade… Le programme du week-end qui remplace la Braderie de Tours

Les commerçants pourront ouvrir dimanche 6 septembre.

C’est une habitude bien ancrée à Tours : le 1er dimanche de septembre, la ville se remplit de monde pour sa Grande Braderie. Pas aussi imposante que celle de Lille mais tout de même capable de rassembler 200 000 personnes. Autant de monde en pleine épidémie de Covid ce n’est pas raisonnable selon les autorités, la municipalité a donc revu sa copie. Cette année, pas de brocante, pas de fripes Place Jean Jaurès, pas de pralines ni de fouées… Mais tout de même des animations commerciales. Les 5 et 6 septembre, le centre-ville accueillera le dernier week-end des Estivales, l’événement commercial qui vise à compenser – en partie – l’annulation de la Braderie.

Débuté le 1er août, il est monté en puissance au fil des semaines. La ville ne fait pas encore de bilan définitif mais assure qu’elle est plutôt satisfaite des résultats. Par exemple les 140 rendez-vous culturels organisés sur les marchés, Rue Nationale, Place de la Résistance ou dans les quartiers auraient accueilli près de 12 000 personnes alors même qu’aucun horaire précis n’était annoncé pour éviter de gros attroupements. Une quarantaine de compagnies se sont relayées et ce programme artistique a permis de verser près de 120 000€ à des acteurs du monde culturel en grande partie privés de revenus depuis le mois de mars.

Grande parade, tram gratuit et cours de zumba

Pour le chapitre final, la mairie organise une grande parade d’artistes samedi 5 septembre. Elle partira de la Place Choiseul aux environs de 15h pour atteindre Jean Jaurès 1h30 plus tard après avoir traversé le Pont Wilson et la Rue Nationale (quelques perturbations à prévoir sur le tram, qui sera gratuit pour l’occasion comme l’ensemble du réseau Fil Bleu, pour la journée de samedi, mais aussi dimanche).

Si vous comptez circuler en ville, attention : le périmètre piéton évolue par rapport aux semaines précédentes. Il sera possible de circuler en voiture autour de la Place de la Résistance (mais pas de s’y garer), la Rue de la Scellerie sera interdite à la circulation tout comme une partie de la Rue du Commerce et une portion de la Rue Marceau. Des décisions prises « après concertation » selon l’élu en charge du commerce Iman Manzari qui a réuni plusieurs commerçants fin août, notamment pour répondre aux nombreuses critiques formulées tout l’été.

 

Le périmètre piéton des 5-6 septembre à Tours.

Ce 1er week-end de septembre n’aura pas la même saveur que d’habitude, mais les commerçants auront quand même le droit de déballer du stock devant leur vitrine samedi et dimanche, et donc de proposer de bonnes affaires. En plus des animations financées par la ville, les commerçants de la Rue des Halles proposent leur propre programme avec des cours de zumba de 30 minutes samedi et dimanche à 15h, 16h et 17h Passage du Pèlerin, au pied de la Tour Charlemagne.

Une fois Les Estivales terminées, la ville tirera les leçons de cet été 2020 atypique. Les événements culturels proposés au cours des Inattendus pourraient revenir en 2021, sous une forme plus étendue, plus aboutie. La piétonnisation ponctuelle de rues commerçantes est également à l’étude pour d’autres périodes de l’année (Noël, soldes…). Dans tous les cas, la mairie promet de mieux communiquer avec les commerçants pour prendre en compte leur avis avant toute décision.