Tours

Rentrée scolaire : le maire de Tours se veut rassurant

Mais il s'attend à des cas positifs dans les prochaines semaines dans les écoles

Ce mardi 1er septembre, ce seront environ 9800 écoliers (les chiffres définitifs ne sont pas encore connus) en maternelle et en primaire qui reprendront les chemins de l'école à Tours.

Une rentrée qui se veut la plus normale possible avec l'accueil de tous les élèves et le retour à un fonctionnement "normal" y compris pour les temps périscolaires. Contrairement aux collégiens et lycéens, les élèves n'auront pas à porter de masque pendant la journée d'école, en revanche, plusieurs dispositifs sont prévus pour faire respecter au mieux les gestes barrières et éviter trop de risques.

"On a maintenant de l'expérience sur les gestes barrières, on mettra en place tout ce qu'il faut pour réduire considérablement les risques" explique le maire de Tours Emmanuel Denis, lors d'un grand entretien de rentrée publié aujourd'hui sur 37 degrés. Le maire de Tours se veut rassurant sur le contexte de cette rentrée et évoque surtout du bon sens : "Il ne faut pas en faire trop, ni trop peu".

Chaque école de la Ville de Tours est dotée de savons, gel hydro alcoolique, essuie-tout jetable, produits d’entretien et chaque agent municipal est muni de masques de protection explique-t-on à la Mairie où sera mise en place une cellule de crise en cas de besoin en lien avec l'ARS (Agence Régionale de Santé) et la Préfecture.

"Si malheureusement et cela arrivera, il y a des cas positifs, on mettra en place un protocole pour éviter la création de clusters" explique également Emmanuel Denis qui évoque la possibilité de fermer dans ce cas des classes voire même des écoles.

Pour voir l'interview complète : Rendez-vous ici