Tours

La vie étudiante augmente de 4,65% à Tours

Selon le classement annuel de l’Unef

Le syndicat étudiant Unef a publié son classement annuel du coût de la vie étudiante dans les villes de France. Tours gagne deux places par rapport à l’an dernier. Classée 33e ville la plus chère l’an passé, la capitale de Touraine occupe désormais la 35e place. A première vue on pourrait donc y voir du mieux. Oui mais dans le même temps, selon l’Unef, le coût de la vie étudiante a augmenté de 4,65% à Tours en un an. Une augmentation due en partie à la hausse des loyers explique le syndicat étudiant (+2,54%). Si Tours gagne deux places dans le classement c’est donc surtout car le coût de la vie étudiante augmente plus vite ailleurs .

Concrètement par mois, un étudiant a besoin d’un budget moyen de 851,42 euros. Loin de la somme qu’il devra débourser à Paris, première ville dans le classement avec une moyenne de 1318,31 euros mais plus qu’à Limoges, qui ferme la marche avec un budget moyen de 790,52 euros.

Bon point pour la cité tourangelle, le budget des transports reste stable à 230 euros, après avoir défrayé la chronique pendant plusieurs années. Il reste cependant plus conséquent que dans d’autres villes comme Marseille (220 €), Montpellier (196 €) ou Toulouse (102 €) pointe l’Unef.

Plus près de nous, le coût de la vie est légèrement moins cher à Tours qu’à Orléans (854,75 euros, 30e au classement), mais plus qu’à Angers (41e au classement avec une moyenne de 828,25 euros) ou encore Le Mans (796,90 euros et une 45e place) ou Poitiers (avant dernier avec 791,91 euros en moyenne par mois.

Dans ses commentaires, l’Unef invite notamment la ville de Tours (et la Métropole) à agir « en mettant en place l’encadrement des loyers ainsi qu’en réduisant le coût de l’abonnement dans les transports en commun et en mettant en place un tarif boursier. »