Tours

Covid en Touraine : 3 nouveaux clusters et le début des amendes pour non-port du masque

Le port du masque est également rendu obligatoire sur tous les marchés.

Depuis ce vendredi, les préfectures sont autorisées à prendre de nouvelles mesures pour ralentir la diffusion du nouveau coronavirus, une décision gouvernementale annoncée au même moment que le retour de la circulation active du virus dans le département des Bouches-du-Rhône et à Paris. En Indre-et-Loire, on n’en est pas encore là mais la situation sanitaire semble se dégrader au regard des chiffres de Santé Publique France.

Ce vendredi, ils indiquent que trois nouveaux clusters ont été identifiés dans le département dont un dans l’agglomération de Tours. Sur les 4 270 dépistages réalisés du 1er au 12 août en Touraine, 70 ont donné un résultat positif. 9 personnes originaires d’Indre-et-Loire et atteintes de la Covid-19 sont actuellement hospitalisées, dont une en réanimation.

Face à cette situation, la préfecture confirme l’obligation de porter un masque sur tous les marchés du département ainsi que sur « les événements à forte concentration de population ». Pour les reconnaître, un arrêté préfectorale sera pris de manière systématique avant leur organisation, ce qui devrait entraîner un affichage sur place pour prévenir le public.

Par ailleurs, les autorités annoncent que désormais les contrôles de police ou de gendarmerie ne se contenteront plus de faire de la prévention et de rappeler la règle mais qu’ils distribueront des amendes à 135€ si le port du masque n’est pas respecté là où il est obligatoire comme dans le centre d’Amboise ou celui de Tours. Les commerçants ou restaurateurs sont également concernés par ces contrôles, avec éventuellement des sanctions administratives. Cela pourra aller jusqu’à la fermeture des établissements concernés.    

Depuis le 1er mars, 90 personnes sont décédées en milieu hospitalier dans notre département, 375 sont reparties chez elles guéries après des soins à l’hôpital.