Tours

Après la double explosion de Beyrouth, un pompier tourangeau envoyé au Liban

Avec l’association Pompiers de l’Urgence Internationale.

Mardi soir, deux explosions ont secoué le port de Beyrouth faisant 137 morts et 5 000 blessés selon un bilan publié ce jeudi matin (bilan provisoire, car les recherches se poursuivent dans la ville dévastée par les déflagrations). Très vite, la solidarité internationale s’est organisée pour venir en aide au Liban, déjà durement frappé par la crise économique et celle du coronavirus. La France a envoyé plusieurs avions mercredi, et d’autres nations ont proposé leur soutien.

Ce jeudi, l’association Pompiers de l’Urgence Internationale annonce l’envoi d’un détachement de 20 pompiers pour porter secours aux habitants de la capitale libanaise. Ils quittent Roissy avec, parmi eux, un homme de Pernay en Indre-et-Loire, spécialisé pour les missions de sauvetage et de déblaiement.

Ce n’est pas la seule marque de soutien tourangelle envers le pays meurtri : mercredi, la ville de Tours a accroché un drapeau libanais en berne Place Jean Jaurès. Quant au président de Tours Métropole Wilfried Schwartz, il annonce que l’agglomération votera prochainement le versement d’une aide financière d’urgence. Son montant exact n’est pas encore connu.