Tours

StorieTouraine, 01/08/20 - Rappel de baignade interdite dans la Loire ; Centre-ville piétonnisé à Tours ; Deux feux d’artifice ce samedi soir...

Et une fausse alerte en gare de Saint-Pierre-des-Corps.

La StorieTouraine vous propose un point court et complet sur l’actualité du jour en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce samedi...

---------

Pas de baignade dans la Loire...

Malgré les fortes chaleurs, la ville de Tours a rappelé vendredi que la baignade était interdite dans la Loire, pas seulement parce qu’elle est dangereuse à cause du courant mais aussi parce qu’on peut biter sur des déchets (métalliques, par exemple) ou parce qu’on ne sait rien de la qualité de l’eau : elle n’est pas contrôlée et peut contenir des bactéries nocives.

 

Fausse alerte à l’homme armé...

Ce vendredi, la passagère d’un train devant s’arrêter à Saint-Piere-des-Corps a appelé la police pour signaler la présence d’un homme armé à bord de cet Intercités Lyon-Nantes. Vers 15h il a fallu évacuer un quai de la gare tourangelle pour procéder à une vérification des faits. Finalement, rien à signaler après un contrôle d’une dizaine de minutes.

 

Fête de l’Aïd...

Ce vendredi, 2 000 musulmans ont célébré l’Aïd - l’une des fêtes les plus importantes de leur religion - sur un terrain du complexe la Vallée du Cher à Rochepinard afin de respecter les distanciations physiques indispensables en cette période de crise sanitaire. C’est la première fois qu’un tel dispositif est mis en place.

 

Conflit à Loches...

Ce vendredi, la NR dévoile que l’architecte des travaux de l’ancienne école Vigny de la ville qui doit être transformée en logements demande un arrêt des travaux faute de paiement par le promoteur en charge du chantier. Une procédure est lancée en ce sens. Interrogé par le journal, l’entreprise qui a racheté le site à la ville pour 750 000€ assure que le versement aura lieu dans les tous prochains jours et qu’il s’est fait attendre le temps de finaliser des achats d’appartements avec de futurs habitants des lieux.

 

1er week-end des Estivales...

En attendant la fermeture du Pont Wilson aux voitures à partir du 13 août, la ville de Tours lance ses Estivales commerçantes ce samedi, synonymes de piétonnisation d’une partie du centre-ville (dont la Rue des Halles, la Place de la Résistance ou la Rue du Commerce). En compensation de l’annulation de la Braderie du 6 septembre, les commerçants sont autorisés à déballer sur le trottoir et donc à casser les prix. En revanche, pas de transports gratuits sur le réseau Fil Bleu comme l’avait demandé le maire.

 

Feux d’artifices, épisode 2...

Jusqu’à fin août, le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire fait tirer des feux d’artifices chaque samedi. Ce 1er août ils sont prévus à 22h45 au Plan d’Eau de Monnaie et sur la Plage du bord de Vienne de Chinon, face à la Forteresse.