Tours

Crise au Grand Théâtre de Tours : L’issue attendue en septembre

Il reste 7 candidats au poste de directeur.

Au cours du Conseil Municipal de Tours ce vendredi 24 juillet, la question du Grand Théâtre a été abordée. Pour rappel cette institution dépendante de la ville de Tours connaît une crise interne importante avec une partie du personnel (et notamment les musiciens de l’orchestre) qui se sont farouchement opposés au directeur Benjamin Pionnier, arrivé en 2015 et dont le contrat prend fin cet été.

Une situation compliquée qui avait conduit l’ancien maire Christophe Bouchet à faire appel à un jury pour recruter le futur directeur. Un processus qu’Emmanuel Denis avait néanmoins mis en pause en arrivant aux affaires de la ville, le temps de prendre en main le dossier avait-il expliqué.

« Où en est-on du recrutement du directeur ? » s’est donc interrogé Christophe Bouchet lors de la séance du conseil municipal. Le nouvel adjoint à la culture, Christophe Dupin lui a répondu, indiquant : « On a décidé ces derniers jours de ne pas faire de reconduction tacite du contrat de Benjamin Pionnier comme cela aurait du se faire au départ. »

La nouvelle majorité, après avoir concerté les partenaires (Direction Régionale des Aaffaires Culturelles, Région…) a décidé finalement de poursuivre le processus de sélection mis en place précédemment.

A l’issue de la première phase, il reste 7 candidats retenus (dont Benjamin Pionnier a-t-on appris). Le jury de sélection se réunira le 11 septembre prochain pour choisir le futur directeur. Pour rappel, comme Christophe Dupin nous l’avait indiqué en interview sur 37 degrés cette semaine, ce poste ne sera plus rattaché à la fonction de chef d’orchestre du Grand Théâtre, comme c’était le cas jusque-là. La ville de Tours souhaite désormais passer par une politique de chefs d'orchestres invités.