Tours

Découvrez les 20 vice-présidences de Tours Métropole

C’est l’équipe qui gouvernera avec Wilfried Schwartz.

Ce vendredi, Tours Métropole a élu son nouveau président pour le mandat 2020-2026 : Wilfried Schwartz, le maire de La Riche. Pour gouverner l’agglomération de 22 communes qui rassemble 300 000 habitants et emploie 1 700 personnes, l’homme de gauche s’est entouré d’une équipe de 20 vice-présidents et vice-présidentes. Nous vous proposons de les découvrir ci-dessous :

- 1ère vice-présidente : Cathy Savourey, élue à Tours. Elle sera en charge de la prospective territoriale, de l’aménagement urbanistique et du schéma de cohérence territorial

- 2e vice-président : Philippe Briand, maire de Saint-Cyr-sur-Loire. Celui qui a présidé Tours Métropole de 2014 à 2020 sera en charge des relations institutionnelles et du rayonnement international

- 3e vice-président : Frédéric Augis, maire de Joué-lès-Tours. Il sera en charge des espaces publics, de la propreté urbaine et des parcs économiques métropolitains

- 4e vice-présidente : Maria Lépine, maire de Villandry. Elle sera en charge de la transformation numérique du territoire

- 5e vice-président : Laurent Raymond, maire de Saint-Avertin. Il sera en charge des équipements sportifs

- 6e vice-président : Emmanuel Denis, maire de Tours. Il sera en charge de la transition écologique, de la politique aéroportuaire et du contrat de plan Etat-Région

- 7e vice-président : Cédric de Oliveira, maire de Fondettes. Il sera en charge de l’égalité des territoires, des pôles de proximité et du contrat régional de solidarité territorial

- 8e vice-présidente : Cathy Münsch-Masset, élue à Tours. Elle sera en charge de la politique de la ville et de la rénovation urbaine

- 9e vice-président : Bertrand Ritouret, maire de Luynes. Il sera en charge du cycle de l’eau

- 10e vice-président : Philippe Clémot, maire de Mettray. Il sera en charge de la gestion des risques naturels et de la prévention des inondations

- 11e vice-président : Sébastien Marais, maire de La Membrolle-sur-Choisille. Il sera en charge des moyens généraux, des crématoriums et de la fourrière animale

- 12e vice-présidente : Nathalie Savaton, maire de Savonnières. Elle sera en charge du développement touristique

- 13e vice-président : Christian Gatard, maire de Chambray-lès-Tours. il sera en charge des finances et du Plan Local d’Urnanisme

- 14e vice-présidente. Marie Quinton, élue à Tours. Elle sera en charge de la transition citoyenne

- 15e vice-président : Thierry Chailloux, maire de Ballan-Miré. En charge des ressources humaines, de l’économie sociale et solidaire et de l’économie numérique (MAME)

- 16e vice-présidente : Alice Wanneroy, élue à Tours. Elle sera en charge des politiques alimentaires territoriales

- 17e vice-président : Jean-Patrick Gille, élu à Tours. Il sera en charge de la politique culturelle, de la recherche et de l’enseignement supérieur

- 18e vice-président : Christophe Boulanger, élu à Tours. Il sera en charge des politiques des mobilités et du schéma cyclable

- 19e vice-président : Martin Cohen, élu à Tours. Il sera en charge de la collecte et de la vie circulaire des déchets

- 20e vice-présidente : Aude Goblet, élue à Joué-lès-Tours. Elle sera en charge de la politique du logement et de l’habitat

Sur les 20 postes proposés, 7 seront occupés par des femmes. Avant les scrutins, l’élue d’opposition de Tours Marion Cabanne s’était réjouie que la 1ère vice-présidence aille à une femme, s’inquiétant néanmoins d’une absence de parité dans l’exécutif métropolitain (35% au final). Elle a aussi demandé pourquoi il y avait 4 vice-présidences de plus que dans la précédente assemblée. Réponse du président Wilfried Schwartz : cela se justifie par l’élargissement de l’assemblée qui compte désormais 87 membres contre 55 auparavant.

On notera par ailleurs que les délégations les plus stratégiques (mobilités, collecte des déchets) ne sont pas les premières dans l’organigramme et que l’ex député PS de Tours Jean-Patrick Gille - qui aura notamment en charge la culture - a été élu de justesse avec 41 voix, challengé par la maire de Druye qui n’avait pourtant pas fait acte officiel de candidature à ce poste.

Autre chose : Saint-Pierre-des-Corps, pourtant l’une des plus grandes communes de l’agglo, n’a aucune vice-présidence (sans doute une réaction à la candidature de son maire Emmanuel François comme président face à Wilfried Schwartz un peu plus tôt dans la soirée). Enfin, 8 délégations sont allées à des élus de la majorité de Tours. Dont une à Cathy Münsch-Masset qui est aussi vice-présidente en charge de l’éducation à la Région et 1ere adjointe à la ville de Tours, ce qui lui fait 3 postes avec d’importantes responsabilités.