Tours

StorieTouraine, 17/07/20 - Gros week-end sur les routes ; 3 ans de prison pour un bar incendié ; Une première européenne au CHU de Tours...

Et des nouvelles du coronavirus.

La StorieTouraine est un résumé quotidien de l’actu en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce vendredi (en attendant l’élection du président de Tours Métropole en fin de journée, on vous tiendra au courant).

---------------

Sur la route...

Bison Futé annonce un vendredi orange avec des difficultés jusqu’à 20h pour l’A10 en direction de Bordeaux (c’est vert en direction de Paris). Ce samedi, journée rouge si vous partez dans le sud (évitez le créneau 9h-18h), orange pour rejoindre la capitale. Ce sera fluide dimanche.

Au volant prudence... Ce vendredi matin, le secteur périphérique de Tours et d’Auchan St-Cyr a été perturbé à cause de l’accident d’un camion toupie. On apprend par ailleurs que mardi, un motard de 61 ans s’est tué dans un accident à La Membrolle. Décès faisant suite à un choc avec une voiture conduite par une femme de 29 ans. C’est le 11e décès de l’année sur la route dans le département.

 

Condamnation...

Le 14 février, un bar situé au carrefour de Verdun de Tours a brûlé. Un incendie volontaire. Pour ces faits, le tribunal de Tours a condamné un homme de 52 ans à trois ans de prison ce jeudi. L’homme était déjà connu de la police puisque condamné à 11 reprises, dont 3 pour menaces avec arme. Le prévenu n’exclut pas de faire appel.

 

Coronavirus...

Alors qu’il ne reste qu’une personne atteinte du Covid et en réanimation en Indre-et-Loire, certains craignent une reprise de l’épidémie car d’autres départements observent une multiplication de clusters (en Bretagne, en Mayenne, dans le Nord...). Sans attendre l’obligation de mettre un masque dans tous les lieux clos prévue pour la semaine prochaine (au lieu du 1er août), certains lieux imposent de se couvrir le nez et la bouche dès maintenant. C’est le cas par exemple de la mairie de Sainte-Maure-de-Touraine ou de plusieurs centres commerciaux du département.

 

Une première au CHU de Tours...

L’hôpital annonce qu’il a réalisé une intervention inédite en Europe ce jeudi 16 juillet : la mise en place d’une prothèse d’épaule à l’aide d’un casque de réalité mixte fabriqué en France. Grâce à cette innovation, le chirurgien sera théoriquement en mesure de réaliser plus précisément l’intervention qu’il aura planifiée. Il visualise simultanément l’épaule opérée du patient et une représentation holographique tridimensionnelle de l’épaule associée au plan préopératoire. Le plan préopératoire est réalisé avant la chirurgie sur un ordinateur : le chirurgien implante virtuellement une prothèse dans l’épaule du patient reconstruite en 3D et optimise son positionnement.  

Une prothèse est une solution thérapeutique envisagée chez les personnes souffrant de douleurs à l’épaule, pouvant être générées par de l’arthrose. L’objectif final est d’augmenter la précision et la reproductibilité de l’implantation prothétique, quels que soient l’expérience du chirurgien, et le niveau de difficulté technique du cas du patient à opérer. En France, 18 000 patients bénéficient d’une prothèse d’épaule chaque année. Cette procédure a comme objectifs, d’une part de soulager la douleur et d’autre part de redonner la mobilité à l’articulation du patient. Le positionnement de la prothèse est critique car il a une influence sur les résultats cliniques et sur le risque de subir une nouvelle intervention.

D’après communiqué.