Tours

A 3 mois de l’ouverture, ce qu’on sait du nouveau Bateau Ivre

La salle culturelle ouvrira le 8 octobre.

A la fin de l’hiver, on était tout fiers de vous annoncer l’ouverture imminente du Bateau Ivre, la salle de concert de Tours qu’un collectif veut rouvrir depuis 11 ans Rue Edouard Vaillant. Les travaux étaient en bonne voie, la prog’ commençait à se booker… Tout devait s’enchaîner fin avril-début mai. Bon, le Covid a cassé l’ambiance et 3 mois plus tard, le bâtiment a toujours l’air d’un vaste chantier. Néanmoins, on a de nouveau une date butoir : le jeudi 8 octobre. Ce jour-là, à priori dès le début de l’après-midi, la salle qui a accueilli tant de concerts entamera sa nouvelle vie, avec un modèle de gouvernance unique : elle est administrée par 1 800 sociétaires réunis au sein d’une SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) dans laquelle on retrouve des entreprises, des associations, des particuliers ou des collectivités.

Une structure collective culturelle aussi géante, c’est inédit en France. Ce fut nécessaire pour racheter les murs promis à la démolition pour un projet immobilier, puis convaincre les collectivités du sérieux du projet afin de le financer en partie.

Alors à quoi ressemble le Bateau Ivre aujourd’hui, en juillet 2020 ? On a pu le visiter lors d’une journée portes ouvertes organisé pour le président de la région Centre-Val de Loire qui a investi dans le projet mais interdiction de vous ramener des images. Alors on va vous faire une description : afin de rendre le Bateau Ivre accessible aux personnes à mobilité réduite, de nouveaux accès ont été créés à l’avant du bâtiment. On entre dans un vaste hall qui ne donnera pas un accès direct à la salle. Pour la rejoindre, il faudra se diriger sur la droite, passer la billetterie et les toilettes (dont deux WC accessibles aux PMR).

Jusqu'à 650 places pour le public

On entre alors dans cette grande pièce complètement modulable. On pourra y voir des concerts, de la danse, du théâtre, même du cirque. Tout a été prévu jusqu’aux fixations pour un mât. Les artistes pourront se brancher n’importe où, permettant un maximum de configurations. Donc rien à voir avec la Bateau Ivre d’avant qui avait une scène au fond, et basta. Le bar sera lui situé au fond, face à l’entrée. Un grand bar de 8m50 en forme de proue de bateau, fabriqué en local (et avec 5 tireuses à bière).

La nouvelle entrée du Bateau Ivre (en comparaison avec l'ancienne, à la Une).

Au départ on nous avait dit qu’à l’ouverture, le lieu pourrait rassembler 300 personnes puis 600 une fois les gradins du haut aménagés. Changement de programme : la SCIC a demandé l’autorisation pour 450 personnes debout, on sera donc à 650 une fois les 192 sièges installés au balcon. C’est aussi en altitude qu’il y aura la régie. Quant aux loges, elles sont situées dans l’ancienne cour avec une pièce au rez-de-chaussée (accessible en fauteuil roulant ou béquilles) et deux autres à l’étage. Le petit plus : l’accès au toit terrasse.

A LIRE AUSSI : L'administratrice du Bateau Ivre en interview sur 37°

On n’a pas parlé de l’extérieur, alors précisons que la fresque actuelle sera remplacée par un grand mur blanc voué à recevoir des expositions. La façade sera elle repeinte en gris et jaune.

Les travaux ne sont pas encore achevés, il reste à faire de la peinture, l’aménagement technique, celui des sanitaires, à meubler tout ça… Les chantiers ont pris du retard avec le confinement. C’est une des raisons du report de l’ouverture au 8 octobre, l’autre concernant la présence de plusieurs événements en septembre (Festival Aucard de Tours, Festival Quartier Libre) : Ohé du Bateau ne voulait pas que trop d’événements se chevauchent. En tout cas, tout un week-end de fête est programmé du 8 au 11 octobre, puis les prestations s’enchaîneront avec des soirées programmées par la SCIC et d’autres qui auront lieu en fonction des locations de la salle. 4 personnes ont été embauchées pour la gestion.

Olivier Collet