Tours

Tours va accueillir les maires des grandes villes « sociales et écologistes »

Ce sera le 21 juillet autour du nouveau maire Emmanuel Denis.

En pleine campagne des municipales, Emmanuel Denis avait profité de la venue du maire de Grenoble Eric Piolle, pour lancer l’idée de la création d’un réseau « des villes écologistes » à l’issue des élections. L’idée de celui qui n’était alors que candidat à la Mairie de Tours, constituer des groupes de travail s’appuyant sur les expériences des uns et des autres en faveur des politiques environnementales.

Une idée que le désormais maire de Tours va pouvoir mettre en pratique dès le 21 juillet. Ce jour-là, Emmanuel Denis va en effet accueillir plusieurs maires de grandes villes de tendance « social-écologie » pour reprendre l’expression consacrée. Ce jour-là, seront ainsi présents à Tours, les maires de Paris, Rennes, Montpellier, Poitiers, Grenoble, Nantes, Villeurbanne, ou encore le président de la Métropole de Lyon. Autant de grandes villes, devenues symboles de la « vague écologiste » des dernières élections municipales, certaines étant désormais soit gérées directement par des maires écologistes comme Tours ou d’autres comme Paris, Rennes ou Nantes par des maires de gauche mais au sein de majorité où les écologistes ont un rôle important.

Ce premier rendez-vous à Tours, est « une première étape vers la construction d’un réseau de travail » explique Emmanuel Denis, fier d’accueillir ce premier rendez-vous : « Nous souhaitons mettre en place un travail commun qui permette de mutualiser nos forces afin d’accélérer la transition écologique dans les villes. »

Mathieu Giua