Tours

Jean-Marc Ettori : « Je tourne la page du Tours FC, parce que j’en ai marre »

Le président du Tours FC, se met en retrait de la gestion du club

Quelques jours après le refus en appel de la DNCG (le gendarme financier des clubs sportifs) de laisser monter le Tours FC en National 2, Jean-Marc Ettori, président depuis 2013, annonce se mettre en retrait du club.

Joint par nos soins, Jean-Marc Ettori confirme l’information publiée par le site footamateur.fr ce 15 juillet. « Je tourne la page du Tours FC, parce que j’en ai marre » indique-t-il.

Actuellement en Corse où il gère ses affaires et son entreprise, le président du Tours FC explique être « lassé » et annonce prendre du recul en donnant les clés du club à un homme de confiance, Guillaume Barré (actuellement conseiller à Matignon dans les services du 1er Ministre selon JM Ettori), qui exercera désormais la présidence-déléguée du Tours FC (ce dernier a accompagné Jean-Marc Ettori devant son dernier passage à la DNCG en tant que son conseiller).

« Je dépose un peu les armes. J’ai compris que c’était moi qui étais tout le temps dans l’œil du cyclone et j’en suis fatigué » commente laconiquement Jean-Marc Ettori. S’il reste pour l’instant propriétaire de la SASP Tours FC, c’est-à-dire de l’équipe fanion, (celle-ci étant juridiquement séparée de l’association du même nom), il affirme ne plus vouloir gérer. Concernant une éventuelle vente, Jean-Marc Ettori réaffirme qu’il est prêt à se séparer du club si un acheteur se présentait.

Concernant l’idée de la majorité municipale du nouveau maire de Tours, Emmanuel Denis, de créer une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC), sur le modèle de ce qui a été fait à Bastia en foot, ou dans le milieu culturel pour le Bateau Ivre à Tours, Jean-Marc Ettori se dit plutôt favorable à l’idée, expliquant que cela permettrait à la ville et aux collectivités de se réapproprier le club. Les supporters pourraient ainsi devenir actionnaires.

Enfin, en ce qui concerne le recours devant le CNOSF (Comité National Olympique Sportif Français) pour annuler la décision de la DNCG, ce sera à Guillaume Barré et aux employés du Tours FC de porter le dossier, Jean-Marc Ettori nous affirmant ne pas y aller personnellement, confirmant ainsi que son retrait de la gestion du club s’applique immédiatement.

Mathieu Giua