Tours

[En vitrine] Le combo : une marque de t-shirt tourangelle bio et fabriquée en France

Et elle se lance cet été.

Ce mercredi c’est le début des soldes mais lui ce n’est pas trop son truc. A 22 ans, Ryan fait la promotion d’une marque de vêtements, conçue pour être à l’écart des habitudes : moins d’achats, et à un prix juste pour rémunérer correctement les cultivateurs du tissu comme l’usine de fabrication.

Tourangeau d’origine, Ryan a fait des études dans le commerce, la relation client et le marketing entre Tours et Loches. « Nos vêtements polluent beaucoup. Un t-shirt fait parfois 40 000km pour parvenir jusqu’aux clients et on utilise 2 700l d’eau pour le fabriquer. Il faut donc améliorer le système de production des vêtements et redorer l’image industrielle » dit-il.

Depuis fin 2019, il planche donc sur l’idée de modèles basiques (en noir ou blanc) fabriqués en France avec du coton bio en provenance du Portugal et du Lin de Normandie. Bilan : 900l d’eau économisés. « Les modèles et les coupes sont censés aller au plus de monde possible. Ce sont des modèles mixtes. » Donc pas d’imprimés à la mode, de couleurs qui changent selon les saisons. Un choix assumé : « Tout le monde met des t-shirts basiques. Ce sont les plus consommés donc ceux qui ont le plus d’impact. » Si la marque plait, Ryan envisage de créer d’autres modèles. Mais seulement dans un second temps.

La marque s’appelle Napoléon. Pourquoi cet empereur historique à l’héritage contesté ? « C’est un choix qui résonne très français, pas un nom à l’anglaise » répond Ryan.

Jusqu’au 2 août, on peut acheter les premiers t-shirts Napoléon en précommande via une campagne Ulule (livraison courant septembre). Un pari de se lancer en pleine crise sanitaire : « J’ai enchaîné les visioconférences pendant le confinement pour trouver les entreprises avec qui j’allais travailler. J’ai démarché beaucoup d’ateliers, certaines avec des coûts très élevés ou peu transparents qui ne souhaitaient pas qu’on s’y déplace par exemple. » Finalement, trois sites de production sont retenus, près de La Rochelle et Arras ainsi qu’en Normandie : Saint-Médard-d’Aunis, Saint-André-lez-Lille et Evrecy. Avec une particularité : les étiquettes des t-shirts ne sont pas à jeter… Il suffit de les planter dans votre jardin ou dans un pot et elles se transformeront en fleurs. Les broderies du logo sont cousues à Tours.

Si vous en prenez soin, Ryan garantit que les t-shirts Napoléon peuvent durer dix ans. Il planche même sur un système de recyclage des vêtements en fin de fin avec une remise aux clients qui lui renverraient. Après la campagne de précommande, le Tourangeau compte créer une boutique en ligne et placer ses modèles dans des boutiques spécialisées dans les fringues bio et françaises. Prix de vente : 49€ (39€ sur Ulule) dont 1€ reversé à l’association Sourire d’Echos Liés qui soutient des projets pour l’éducation en France et en Afrique.