Tours

Les Ilots, la Gloriette, l’Heure Tranquille… C’est le retour des fêtes à Tours !

Avec plusieurs dates à cocher sur vos agendas.

Malgré la fin de l’état d’urgence sanitaire, toujours pas d’autorisation d’ouvrir les boîtes de nuit ce qui inquiète vivement les professionnels du secteur : certains d’entre eux ont encore manifesté cette semaine (à Blois, en présence de Tourangeaux) parce qu’ils craignent purement et simplement de devoir fermer définitivement leurs entreprises.

En revanche, faire la fête en plein air et sous certaines conditions restent autorisées. Du coup, des événements commencent à se caler tranquillement dans l’agenda… En voici 3, tous à Tours...

----------------

L’Heure Tranquille :

Jusqu’au 7 août, le centre commercial des Deux-Lions lance L’Heure Sonore, c’est-à-dire qu’il invite DJ Mokalicious à ambiancer le site redécoré avec des parapluies colorés pour tout l’été ce qui fait aussi sensation. Pour en profiter, c’est simple : il faut passer dans le coin le vendredi et le samedi soir entre 18h30 et 20h30, mais aussi ce mercredi 15 juillet au même horaire. C’est gratuit.

Les Ilots Electroniques :

D’habitude, ces après-midis de mix et de détente dans des lieux verdoyants de l’agglo on y a droit dès le printemps, dès que le soleil et le thermomètre sont en mesure de nous autoriser à danser sans grosse doudoune. D’ailleurs en 2020 on aurait pu faire de belles fêtes en avril-mai… mais bon, voilà quoi.

Les Ilots reviennent quand même pour le dernier week-end de juillet. Au 37e Parallèle à Tours-Nord (arrête de bus : Les Douets, ligne 2). Le programme : deux scènes (prog en cours d’élaboration), food truck, bars, zone chill. Mais, Covid oblige, attention : jauge limitée à 1500 personnes par jour. Les horaires : 16h-23h le samedi, 13h-21h le dimanche. L’entrée n’est pas gratuite mais à prix libre. « Il faudra avoir son masque personnel (on organisera même un concours du plus beau) et respecter les distanciations physiques visibles au sol dans les files d'attentes. On mettra en place des points d'eau avec du savon, des bâches de protection pour nos bénévoles bars et du gel hydroalcoolique un peu partout sur site avec désinfection obligatoire des mains à l'entrée » expliquent les organisateurs.

Le Potager Electronique :

Si vous êtes de la team juillettiste, donc pas à Tours fin juillet, vous aurez aussi de quoi festoyer fin août, juste avant la rentrée des classes. Dans un autre lieu tout plein d’herbes et de feuilles : la Gloriette, une fois encore investie par le Potager Electronique, le festival de musiques actuelles organisé par l’association Les Hommes Verts dont ce sera la 13e édition. Précisément c’est au Potager du parc qu’il pose ses enceintes (d’où le nom).

Le 28 août on y verra Tilô, Trifouille 1er et Léopard Da Vinci. Le lendemain, le samedi, L’Instrumentarium, Zéro Gravity, Théodora, Potsikeï et DJ Fly. Des artistes tourangeaux mais aussi de Paris, Lyon ou Strasbourg. Hip hop, sets aux machines, électro… Le choix s’annonce varié. L’entrée sera gratuite, les enfants auront des spectacles rien que pour eux, on trouvera de quoi (bien) boire et manger…