Tours

Présidence de Tours Métropole : Wilfried Schwartz seul en lice

Il devrait être officiellement élu vendredi 17 juillet

Bien sûr il ne faut jamais être trop affirmatif avant qu’une élection ne se déroule, mais sauf improbable retournement de scénario, le maire de La Riche, Wilfried Schwartz sera le nouveau président de Tours Métropole à partir du vendredi 17 juillet. Ce jour-là, les 87 élus intercommunaux se réuniront en effet en conseil métropolitain pour élire leur nouveau président. Wilfried Schwartz devrait être le seul candidat à ce poste.

Comme souvent à la Métropole, c’est en coulisses que les choses se sont jouées. En début de semaine, Philippe Briand, l’actuel président a annoncé en réunion des 22 maires des villes de la collectivité, sa volonté de passer la main. Alors que 4 noms se détachaient pour lui succéder : Cédric de Oliveira, Frédéric Augis, Christian Gatard et Wilfried Schwartz, c’est finalement vers ce dernier que le consensus s’est dessiné.

Relire notre article sur 37 degrés

En faisant de la sorte, les maires de Tours Métropole, actent non seulement le basculement à gauche de Tours Métropole suite aux résultats des élections municipales, mais aussi leur volonté de rester dans un système de co-gestion avec une primeur au bureau des maires, instance de réunion entre les premiers édiles des communes. Oui mais pour le maire de La Riche, adoubé par ses pairs, il fallait aussi convaincre qu’il était l’homme providentiel, notamment les élus de Tours de la majorité d’Emmanuel Denis qui auraient bien vu un président issu de leurs rangs afin de réaffirmer le poids de la ville centre et pouvoir mener à bien le projet pour lequel ils ont été élus. C’était sans compter donc sur les élus des autres communes qui ont avancé une crainte de voir Tours devenir hégémonique dans la nouvelle assemblée.

Jeudi soir, les élus de gauche de la Métropole se sont donc réunis pour discuter et les élus de Tours, dont Emmanuel Denis ont acté le fait de voir Wilfried Schwartz devenir président. En clair, un pacte était passé et ils ne présenteront pas de candidat face au maire de La Riche qui est comme eux de gauche. En échange, les négociations se jouent sur des postes clés de vice-présidents, mais aussi sur l’assurance que le futur président de Tours Métropole les accompagnent pendant le mandat dans leurs projets.

Un soutien important renouvelé ce vendredi 10 juillet en commission générale, à huis-clos, entre les 87 conseillers métropolitains. Lors de cette commission, l’ensemble du Conseil de la Métropole a donc acté le fait que Wilfried Schwartz serait le seul candidat le vendredi 17 juillet et donc le nouveau président de l’institution. Un rôle clé pour ce jeune élu de 35 ans qui devient avec ce poste, un des poids lourds politiques de notre département.