Tours

StorieTouraine, 11/07/20 – Agression de policiers au Sanitas ; Manifestation féministe à Tours ; Fin du Plan Etincelle…

Et deux communes reconnues en état de catastrophe naturelle.

La StorieTouraine c’est un résumé quotidien de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce samedi…

 -----------------

Violences au Sanitas…

Dans la nuit de vendredi à samedi, une patrouille de la police municipale de Tours déclare avoir été « attaquée par une trentaine d’individus » Avenue du Général de Gaulle dans le quartier du Sanitas. « Ils ont reçu de nombreuses pierres et surtout 5 mortiers d'artifices » assure une source policière, indiquant que des renforts ont permis de mettre fin aux violences sans interpellation. Une voiture a également brûlé dans le quartier, Rue Bosch.

 

Manifestation féministe…

Gérald Darmanin au ministère de l’intérieur malgré des investigations en cours pour une affaire de viol et Eric Dupont-Moretti à la justice malgré ses déclarations hostiles au mouvement #MeToo : « Le remaniement de la honte » pour des militantes et associations féministes qui appelaient à manifester devant le palais de justice de Tours ce vendredi en fin d’après-midi. 200 personnes s’y sont retrouvées. Le cortège a ensuite emprunté la Rue Nationale jusqu’à la Place Anatole France.

 

Catastrophe naturelle…

L’Etat vient de reconnaître que les mouvements de terrain de 2018 à Sepmes et 2019 à Perrusson sont une catastrophe naturelle. De quoi permettre aux habitants de lancer une procédure d’indemnisation auprès de leur assurance car certaines maisons ont subi d’importantes fissures à cause de ces événements. Les résidents concernés ont dix jours pour engager les démarches, donc jusqu’au 20 juillet.

 

Plus de bons d’achats à Tours… mais d’autres à Loches…

Une semaine après sa prise de fonction officielle, le maire de Tours Emmanuel Denis bloque la fin du Plan Etincelle lancé par son prédécesseur Christophe Bouchet. 10 000 bons d’achat de 50€ qui devaient encore être distribués pour être utilisés dans des commerces de la ville afin de les aider à passer la crise ne seront jamais imprimés, soit 500 000€ qui seront redéployés sur les futures animations estivales imaginées par la nouvelle municipalité (avec des spectacles de rue). 20 000 bons ont tout de même été édités et sont utilisables jusqu’à la date indiquée dessus.

De son côté, la ville de Loches a voté un plan de 10 000€ pour éditer des chèques cadeaux qui seront distribués aux Lochois puis utilisables dans les commerces de la ville. A noter aussi que les agents de la ville mobilisés pendant la crise du Covid auront une prime de 100 à 1 000€.

 

Une aide en plus pour les jeunes…

La Région Centre-Val de Loire annonce qu’elle augmente de 20€ les cagnottes Culture achetées par les jeunes via le dispositif Yep’s. A utiliser jusqu’au 31 août pour des achats concernant le cinéma, les livres, le spectacle vivant ou les sorties nature. Plus d’infos sur www.yeps.fr.

 

Vacances apprenantes à La Riche…

Pendant l’été, la ville participe au dispositif gouvernemental post-confinement pour préparer certains enfants à la prochaine rentrée :

L'école Ferdinand Buisson est ouverte deux semaines durant l'été (une semaine en juillet et une semaine en août) pour accueillir entre 15 et 18 enfants chaque semaine, en présence d'enseignants et d'animateurs volontaires.

Deux colonies de vacances apprenantes de cinq jours accueilleront une vingtaine d'enfants chacune dans un cadre ludique propice à l'apprentissage et aux activités de loisirs autour de la culture, du sport et du développement durable, aux Grands Moulins de Graçay (du 27 au 31 juillet et du 3 au 7 août). D'un coût total de 19 100 euros, ces colonies sont prises en charge à 80 % par l'Etat.

 

Spectacles à Saint-Pierre-des-Corps ce samedi…

Au Grand Mail à 10h, au Jardin Line Porcher à 15h et au Jardin Viala à 18h.Ce sera d’abord la Cie Les Chats Pitres avec La femme Kamishibai, Oïkos histoire de maison par le Théâtre des Trois Clous puis la Déambulation des Globolos avec le Barrocco Théâtre. C’est gratuit. Deux autres samedis de spectacles sont programmés le 18 et le 25 juillet.