Tours

Amiante sur l'Ile Aucard : le début des travaux de dépollution

Ils commencent ce lundi 6 juillet.

Cela fait des mois qu'on en parle. C'est un chantier aussi attendu que complexe. Tours Métropole se doit de gérer l'amiante qui traîne sur l'Île Aucard à Tours. Ce matériau extrêmement dangereux est stocké là alors qu'il n'a rien à y faire (on en trouve également sur l'Île aux Vaches). Une action en justice a même été lancée par des salariés de la ville de Tours qui y ont été exposés sans protections suffisantes selon eux.

Ce lundi 6 juillet, l'agglomération prend les choses en main. "Afin de préserver la qualité de l’eau distribuée et restaurer le périmètre de protection du champ captant de l’Ile Aucard, Tours Métropole Val de Loire va procéder cet été à la démolition du Bâtiment B du patronage Laïc Paul Bert, situé sur le périmètre immédiat des captages, et à la dépollution de 227m3 de terres amiantées répartis sur trois zones de l’île pour un montant global de 467 000€" est-il expliqué dans un communiqué.

Pour ne pas fragiliser le Pont de Fil et assurer la sécurité des piétons, les gravats seront évacués par camion via un passage à gué aménagé spécialement entre l’Ile Aucard et l’allée de la Loire / Parking Ile Aucard. Quelques perturbations de circulation sont à prévoir dans le secteur mais elles resteront limitées. Il est précisé que le chantier se déroulera en journée et qu'aucun arbre ne sera abattu.

Et voici la justification de la démolition du bâtiment B du Patronage Laïc : "Dès 2013, l’arrêté préfectoral des périmètres de protection interdisait la présence de ce bâtiment, jugée incompatible avec la proximité des puits. La loi et le principe de précaution avaient abouti à la demande de retrait de celui-ci, car toute activité ou infrastructure, qui n’est pas en lien direct avec la production d’eau, est proscrite dans le périmètre de puisage."