Tours

[Rencard] Roland vient jouer du ukulélé chez vous et c’est la meilleure idée de l’été

Vos voisins vont vouloir s’inviter pour l’apéro.

[Rencard] c’est une rubrique d’Info Tours dans laquelle on pose des questions décalées à des personnalités tourangelles qui font l’actualité.

 -------------

On ne va pas vous faire un dessin : la culture souffre à cause du coronavirus. Même avec l’autorisation de rouvrir les salles ou d’organiser des concerts, beaucoup d’événements sont définitivement annulés pour cette année 2020 et notre été s’annonce beaucoup moins fun que d’habitude. Face à la situation, le président de la République a appelé les artistes à « enfourcher le tigre », en gros : à se démerder pour trouver de nouvelles façons de se produire. Roland Bernard l’a pris au mot et propose donc ses services pour des concerts de ukulélé à domicile.

Mais qui est Roland Bernard ? Là, comme ça, vous ne voyez pas forcément… mais en fait c’est l’ancien bassiste d’un groupe tourangeau culte : As de Trèfle.

 

Cette aventure-là est terminée depuis 2015 mais le garçon ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Après trois ans de voyage en Asie, il a délaissé sa guitare au profit du ukulélé et mise tout sur cet instrument qu’il soit dans un bar, en festival ou dans ton jardin. D’ailleurs, l’insolite il adore : « Le truc que je préfère pour jouer c’est tout sauf une scène. Alors là, c’est l’occasion. »

Ça ressemble à quoi un concert de ukulélé à domicile ?

Je viens avec tout mon matériel : sono, lumières, pédales, tambourins… J’en ai facilement pour 1h d’installation. Je joue une première partie d’1h30 avant le barbecue et une autre partie après manger. Je ne joue que des reprises de chansons qui me plaisent : Gainsbourg, System of a Down, Britney Spears, Stupeflip, Brassens… Il me faudrait au moins 4h pour jouer tout mon répertoire. Je m’adapte au public et je me fais plaisir. A chaque concert je rajoute des idées techniques comme des boucles et peut-être bientôt un ukulélé basse. Je fais aussi des bootlegs genre Daft Punk et The wall de Pink Floyd ou La fille de l’aéroport de Patrick Bruel qui a les mêmes accords que L’hymne de nos campagnes de Tryo.

Et les reprises d’As de Trèfle, c’est pour quand ?

On m’en demande souvent mais je ne sais pas les jouer. Tu as raison, il faudrait que j’en prépare au moins une.

Qu’est-ce que ça a de si génial un ukulélé ?

Le premier que j’ai eu c’était en 2013. J’ai joué de la guitare pendant 25 ans mais je n’y touche presque plus depuis que j’ai découvert le ukulélé. On peut en jouer n’importe où, c’est super agréable et fun : on peut s’amuser très vite sans être un bon musicien mais il y a aussi des virtuoses qui font des trucs de dingue. Il y a une vraie communauté autour de cet instrument.

On t’a déjà demandé des trucs insolites ?

L’autre jour pour une fête privée je savais que la personne était fan d’Elmer Food Beat. Il y a 25 ans j’avais appris la guitare avec ça et là j’en fait une dizaine de leurs chansons pour la première fois. J’en ai gardé 2-3 pour le set.

Pour contacter Roland Bernard, ça se passe sur sa page Facebook. Il pourrait jouer le 14 août à la guinguette de Saint-Avertin. Et son interview intégrale est à lire sur 37 degrés.