Tours

Espionnage, amour et photos : 4 livres tourangeaux à dévorer cet été

Sur la plage, dans le train ou à la maison.

Cet été on peut lire le dernier livre d’Elena Ferrante, le nouveau roman de Guillaume Musso, les romans primés fin 2019… On peut aussi bouquiner local. Ça tombe bien, plusieurs ouvrages ont fait leur apparition récemment. On en a sélectionné trois.

 

L’affaire écossaise, par Stéphane Genêt

C’est le premier livre de ce professeur d’histoire du lycée Choiseul à Tours-Nord et le résultat de trois ans de travail. Vous serez plongés au cœur du XVIIIe siècle entre l’année 1745 et l’année 1746 quand Leslie – un Ecossais – part en mission pour sauver un prince traqué par les Anglais. Cette aventure inspirée d’une histoire vraie (les personnages ont vraiment existé, l’expédition aussi) nous emmène des champs de bataille du continent aux îles écossaises en passant par les ports suédois. Un roman parfois inégal mais souvent haletant, qui nous narre une période méconnue sous le règne de Louis XV. Qui savait que l’espionnage était en plein essor à cette période ?

Le livre est dispo en commande à La Boîte à Livres de Tours, à la Fnac ou chez Cultura. Mais aussi en ebook (2€99). Et si ça vous plait, un deuxième tome pourrait bien sortir avant la fin de l’année.

 

L’amour est un acte manqué, d’Audrey Terrisse

La Tourangelle a déjà publié pas mal de nouvelles ou de chroniques, prenant un certain plaisir à explorer la complexité des sentiments amoureux et à imprégner ses écrits de ses propres sentiments. Ici, il est notamment question de violences (verbales et physiques) au cœur d’une relation, et des tourments psychologiques qui en découlent. « Et elle vécut sa vie comme une oeuvre d'art, se forgeant de chaque tourment, crachant ses monstruosités et celles des autres, résistant aux tempêtes et cramant sous des soleils de nuit. Et elle les invita tous à périr ses mille morts d'amertume, à se délecter de ses sens. Et elle se fit chasseuse d'orages et jaseuse de trésors. Et elle vécut sa vie comme une œuvre d'art entre symphonies et cacophonies. Et elle vécut à perte d'écrire » lit-on sur la 4e de couverture.

Disponible en version broché (12€) à La Boîte Noire à Tours ou en ebook (4€49).

 

Tours et détours d’images de Frédéric Thuilleaux et Tours l’essentiel et l’insolite de Pascal Avenet et Aurélie Schnel

Si vous voulez réviser vos bases sur l’histoire de Tours ou en conserver les plus belles images dans votre bibliothèque, voilà les deux ouvrages qu’il vous faut cet été. Le premier (autoédité, vendu à partir de 39€) est l’aboutissement d’un projet de 5 ans et il rassemble pas moins de 150 clichés (souvent carrés) pris à partir de points de vue étonnants ou qui jouent avec la lumière (à la gare, Carrefour de Verdun ou au pied de la grande roue). Le second – également édité par Sutton, 12€90 en librairie ou sur Internet – s’intéresse à la fois aux grands moments du passé autant qu’à ses anecdotes, sur l’ensemble des quartiers.