Tours

[Faut y aller] 2h d’enquête dans l’abbaye de Marmoutier (dont des lieux jamais ouverts au public)

La ville de Tours organise une murder party pendant le mois de juillet.

A chaque fois qu’il y en a une organise quelque part, les places s’arrachent à la vitesse de la lumière. Après les archives du Conseil Départemental c’est la ville de Tours qui s’essaie à la murder party, ce jeu d’enquête dans un lieu historique. Et ça commence le 5 juillet sur le prestigieux site de l’abbaye de Marmoutier qui n’est pas ouvert souvent (5 000 personnes le visitent chaque année).

« On est dans l’esprit d’un Cluedo géant et grandeur nature » résume Frédéric Dufrèche, le directeur du service patrimoine à la mairie. Le scénario nous plonge en 1928 : « Les visiteurs sont invités par un archéologue qui revient d’une expédition en Egypte et veut dévoiler une découverte. En arrivant, le public fait une macabre découverte et va devoir élucider le crime qui s’est déroulé juste avant son arrivée en traquant les indices et en rencontrant différents suspects. »

Les suspects en question sont des comédiens de la compagnie Alborada et les enquêteurs évoluent en petits groupes sur le site de Marmoutier. « Ce sera l’occasion de découvrir des endroits jamais ouverts à la visite auprès des grottes et des anciennes caves ou sur les terrasses orientales » lâche Frédéric Dufrèche. Le bonus : des points de vue inédits sur la ville, « y’a des endroits assez poétiques » raconte le patron du service patrimoine.

6 représentations sont prévues les dimanches 5, 12 et 19 juillet à 15h et 17h30 (20€ le tarif plein, 15€ le tarif réduit, accueil des enfants à partir de 12 ans). Cette aventure complète les autres événements comme le spectacle Futuripark qui revient pour une 3e et dernière saison au mois d’août (pitch : une entreprise veut transformer Marmoutier en parc d’attraction mais son patron s’intéresse plus au business qu’à l’histoire et il va le payer cher). En revanche l’escape game que l’on avait testé l’an dernier ne revient pas pour l’instant en raison de la situation sanitaire. On se consolera avec les visites libres.

Pour les résas de la murder party : 02 47 70 37 37