Tours

[Municipales à Tours] Vous n'avez pas tout suivi ? On résume la campagne en 3 minutes

Qui va l'emporter entre Emmanuel Denis et Christophe Bouchet ?

C‘est une fois tous les 6 ans : on vote pour les élections municipales. Pour 2020 le scrutin se déroule ce dimanche 28 juin après un 1er tour organisé le 15 mars. D'habitude il n'y a qu'une semaine entre les deux scrutins mais la crise du coronavirus et le confinement ont tout bousculé. A Tours, les 84 bureaux de la ville ouvriront de 8h à 19h. Qui est candidat ? Quels sont les enjeux ? Quels sujets font polémique ? Si vous n’avez rien suivi on vous explique tout avec des liens pour aller un peu plus loin.

-------------

A quoi sert la mairie ?

Elle gère plusieurs sujets : la sécurité, la culture, le sport, la santé, les écoles ou encore le commerce. C’est elle qui a la main pour décider d’implanter ou non des caméras de surveillance ou réguler les constructions de logements. A Tours, elle est administrée par un conseil municipal de 55 membres qui se réunit une demi-douzaine de fois par an. Le maire est élu au début du mandat et la tradition veut que ce soit la personne en première place de la liste arrivée en tête au second tour, mais ce n’est pas obligatoire. Il faut aussi savoir que 38 élus de Tours sur 55 siègent à Tours Métropole, une institution qui regroupe 22 communes de l’agglomération. Elle gère les transports, l’eau, l’économie, le tourisme… Alors que Tours peut investir 35 millions d’€ par an, Tours Métropole peut faire grimper ce chiffre à 90 millions répartis sur tout son territoire. C’est notamment elle qui finance les réfections de rues, les grands projets comme le tram ou la collecte des déchets.

POUR EN SAVOIR PLUS : Un article plus complet sur le fonctionnement de la mairie et des élections

C’est quoi la situation aujourd’hui ?

Depuis 2014 l’équipe qui dirige Tours est à majorité de centre-droit. Serge Babary l’a pilotée de 2014 à 2017 avant d’être élu sénateur et de se faire remplacer par Christophe Bouchet. A Tours Métropole, le conseil est administré par une équipe de vice-présidents composée des maires des différentes villes, quelle que soit leur bord politique. Depuis 6 ans le président est le maire de Saint-Cyr-sur-Loire Philippe Briand, qui milite pour Les Républicains (la droite).

POUR EN SAVOIR PLUS : Le résumé des 6 dernières années de vie politique à Tours sur 37 degrés

Qui se présente à Tours ?

Pas moins de 11 listes, étaient en lice au premier tour mettant Tours dans le top 20 des scrutins français avec le plus de candidatures. Désormais il en reste deux : le maire sortant Christophe Bouchet est candidat à sa réélection face à Emmanuel Denis qui mène une liste d’union de la gauche et des écologistes, Benoist Pierre - représentant d'LREM qui a terminé 3e du 1er tour avec 12,67% - a négocié avec Christophe Bouchet et les deux hommes ont fusionné leur liste dans l'espoir de battre Emmanuel Denis qui a rassemblé 35% des voix au 1er tour contre 25% pour le représentant du Parti Radical.

POUR EN SAVOIR PLUS : Le portrait d'Emmanuel Denis et le portrait de Christophe Bouchet sur 37 degrés

Quels sont les enjeux ?

En 2014, la droite a remporté la mairie de justesse en battant la gauche qui la dirigeait depuis 1995. Celle-ci espère donc prendre sa revanche, d’où son union derrière Emmanuel Denis. Alliance difficile qui a demandé des mois de tractation et n'a pas été totale puisque l'ancien candidat La France Insoumise Claude Bourdin a fait bande à part. Il a dépassé les 5% au 1er tour et aurait pu fusionner sa liste avec l'équipe de Pour Demain - Tours 2020 mais ça ne s'est pas fait. En face, le maire sortant Christophe Bouchet espère être élu sous son propre nom pour la première fois après avoir pris les rênes en cours de route.

Derrière, ce qui se joue aussi c'est la gouvernance de l'agglomération. Selon la majorité politique à Tours, la présidence et les vice-présidences de cette 2e collectivité ne seront pas les mêmes, donc la politique s'annonce différente. Cela pourra avoir des influences sur des sujets comme le tramway, la politique économique ou la culture, par exemple.

POUR EN SAVOIR PLUS : Un comparatif des deux candidats et de leurs programmes

Quels sont les grands thèmes de campagne ?

Le 1er c'est bien sûr l'après-crise du coronavirus : comment organiser la relance économique ? Comment accompagner les plus démunis ? Comment adapter la ville et son CHU aux nouvelles exigences apparues pendant cette période si particulière ? Quels projets sont toujours d'actualité ? Lesquels sont à prioriser, lesquels ne sont plus si essentiels ? Les deux candidats ont d'ailleurs actualisé leur programme pour y glisser de nouvelles propositions car ils devraient passer plusieurs mois à gérer la situation avant de pouvoir mettre en oeuvre d'autres politiques. Néanmoins, tous les deux assurent que leurs documents publiés avant le 1er tour restent d'actualité.

Dans ces programmes, on parlait beaucoup de sécurité (caméras de surveillance, effectifs de la police municipale), d'environnement (plantations d'arbres, politique vélo), de rénovation urbaine (écoles, isolation de bâtiments) ou de grands projets (Les Halles, les bords de Loire, le quartier des Casernes).

Dans cette campagne on trait enfin beaucoup de démocratie participative : faut-il mettre en place des référendums locaux ? Comment organiser la concertation des habitants sur les grands projets urbains ? Les candidats sont à peu près tous d’accord sur la création d’un budget participatif pour réaliser des projets venant directement des citoyens.

Comment ça se passe dimanche ?

Les bureaux seront donc ouverts de 8h à 19h avec masque obligatoire, gel hydroalcoolique à disposition et parcours fléché. On pourra utiliser l'isoloir sans toucher le rideau. Il faudra venir avec son propre stylo pour signer les feuilles d'émargement mais le tamponnage de la carte d'électeur ne sera pas obligatoire. Son contrôle et celui de la carte d'identité pourront se faire à distance, sans contact des assesseurs. Les résultats seront dévoilés progressivement à partir de 20h. On ne sait pas encore dans quelles mesures le public pourra assister aux dépouillements.

Sur Info Tours et 37 degrés nous proposerons une soirée spéciale en direct avec les résultats et les réactions. Puis lundi nos reportages et nos analyses.

Et après ?

Le nouveau conseil municipal de 55 membres aura une majorité et une opposition : les deux listes y seront représentées selon leurs résultats. Cette assemblée s'installera rapidement (à priori vendredi 3 juillet) avec l'élection du maire puis des adjointes et adjoints. Elle pourra alors débuter son action, sachant que de nombreuses décisions devront être votées par le conseil municipal qui pourrait se réunir de nouveau dans l'été ou à la rentrée selon l'urgence.