Tours

[Elle l’ouvre] « Ce n’est pas possible de perdre la vie en se baladant dans sa ville »

Une habitante du centre-ville souhaite des mesures pour renforcer la sécurité des piétons.

Ce sont des drames qui interpellent : le 22 mai, une grand-mère qui traversait la Rue de la Victoire de Tours avec sa petite fille a été percutée par une voiture et elle en est morte. En 2015, c’est un enfant qui avait été tué en traversant la rue à hauteur de la Tranchée. Des accidents qui pourraient être évités avec une amélioration de la politique routière selon Anne, une Tourangelle qui souhaite lancer un collectif baptisé « Tous Piétons ».

« Cette initiative part d’un ras le bol » nous dit-elle en référence aux trottoirs non accessibles pour les personnes à mobilité réduite ou au stationnement gênant peu verbalisé. Anne s’insurge aussi contre les passages piétons mal sécurisés à ses yeux : « Les feux rouges sont globalement bien respectés mais là où il n’y en a pas les piétons doivent souvent céder leur priorité. Rue de la Victoire, on est censé rouler à 30km/h mais dans cette rue toute droite il n’y a aucun aménagement pour inciter à baisser la vitesse. »

La Tourangelle explique qu’elle a pris conscience de ces problèmes assez récemment : « J’ai un chien depuis 3 ans et en augmentant mes balades à pied je me suis aperçu que c’était compliqué. Avant je ne faisais pas attention, quand je voyais une voiture sur le trottoir je me disais ‘il faut bien qu’elle se gare’ mais en vrai cela implique que les gens sont obligés de marcher sur la route et ça crée du danger. » Anne témoigne d’une expérience Rue des Tanneurs : « Une voiture a freiné pour me laisser passer mais celle qui était sur la voie de gauche n’a pas ralenti et m’a frôlée. Ça s’est joué à quelques centimètres. Ce n’est juste pas possible de perdre la vie juste en se baladant dans sa ville. »

Pour que la situation évolue, Anne espère davantage de respect du code de la route (ne pas laisser passer un piéton est une infraction) mais aussi davantage de rues piétonnes. Elle n’est pas la seule à vouloir faire évoluer la route à Tours, le Collectif Cycliste 37 ou la Fédération Française des Motards Citoyens faisant également leur propre lobbying en faveur des intérêts de leurs membres le tout en pleine campagne des élections municipales.

Une réunion du collectif Tous Piétons est organisée ce jeudi 25 juin à 19h30 au croisement de la Rue de la Victoire et de la Rue St Lidoire.