Tours

Municipales à Tours : les nouvelles priorités d’Emmanuel Denis

Le candidat écologiste a actualisé son programme après la crise sanitaire.

Ce dimanche 28 juin c’est le 2e tour des élections municipales à Tours et on vote de 8h à 19h dans 84 bureaux partout dans la ville. Qui choisir entre le maire sortant Christophe Bouchet qui mène une alliance de la droite et du centre ou de son opposant Emmanuel Denis qui a rassemblé la gauche ? Après avoir diffusé un gros programme avant le 1er tour du mois de mars, les deux hommes ont publié un nouveau fascicule adapté à la crise du Covid qui a rallongé l’entre deux tours. On vous parle de celui de Christophe Bouchet dans cet articleet sur cette page on va détailler celui d’

« La période que nous vivons a révélé notre extraordinaire élan de solidarité autant que notre vulnérabilité collective » commence le candidat dans un éditorial. Selon lui, la crise du coronavirus prouve la « nécessité de renforcer nos services publics dont notre hôpital, de ramener les productions essentielles dans nos territoires, de construire une alternative au tout-marchand qui génère des dommages sociaux et environnementaux considérables. »

Parmi les mesures d’urgence qu’il souhaite mettre en place s’il est élu, Emmanuel Denis plaide en faveur d’un renforcement de l’accès au système de bons alimentaires et souhaite la création d’une épicerie sociale municipale avec des produits frais et locaux à prix réduits. Il envisage un plan « Voisins solidaires » pour lutter contre l’isolement et créer des jobs étudiants pour réaliser les courses ou le ménage des personnes âgées. Il propose la gratuité de l’accompagnement scolaire avec un réseau de bénévoles pour aider les élèves qui décrochent en classe et milite pour un vaste programme d’animations culturelles, sportives et ludiques pour les enfants qui passent l’été en ville.

Emmanuel Denis souhaite élargir le réseau cyclable transitoire élaboré par Tours Métropole lors du déconfinement et – à terme – pérenniser ces nouvelles voies pour les vélos. Il veut piétonniser les abords des écoles et créer un « Bureau du temps » pour inciter les entreprises à décaler les horaires de travail pour éviter l’affluence dans les transports en commun le matin et le soir. Le candidat suggère le lancement d’un fonds d’aide à la transition écologique des entreprises, il veut des « Estivales commerciales » tous les week-ends de l’été pour aider à la relance du commerce avec rues piétonnisées et transports gratuits (et aussi des rues piétonnes autour des marchés).

Un autre fonds de solidarité serait dédié aux clubs et association sportives et Emmanuel Denis propose un « Pacte pour la culture » comprenant un musée éphémère des arts populaires confinés« qui valorisera les pratiques artistiques amateures pendant la période de confinement », le tout en en complément de mesures allant de la création d’un festival de rue ouvert aux compagnies tourangelles au lancement d’une grande concertation sur la culture dès le début de l’été. Un fonds d’aide spécifique est enfin en projet pour sauver les structures impactées par la crise.