Tours

StorieTouraine, 20/06/20 – 13 ans de prison pour le crime du Bd Royer ; L’homme disparu retrouvé ; Manifestation de soutien aux migrants…

Et les conditions de l’école à La-Ville-aux-Dames pour la fin de l’année.

La StorieTouraine est un résumé quotidien de l’actualité en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce samedi…

 -------------

Verdict des assises d’Indre-et-Loire…

Ce vendredi, Amine Saraoui a été condamné à 13 ans de réclusion criminelle pour la mort de Teddy Chatonnier le 6 avril 2017. C’était dans une habitation du Bd Jean Royer à Tours, alors que l’homme de 46 ans voulait se faire rembourser une dette liée à la drogue. Blessé par balle, il est mort une semaine plus tard à l’hôpital. L’accusation avait requis 15 ans de prison, la peine est donc plus clémente.

 

Agression dans le centre de Tours…

Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2h20, deux hommes ont été surpris en train d’agresser un autre homme Rue Gambetta. Ils lui ont volé son téléphone avant d’être interpellés par la police municipale. Plus tôt, un homme a été interpellé pour avoir caillassé les forces de l’ordre dans le quartier Bouzignac.

 

L’homme disparu à Tours retrouvé…

Olivier T – 60 ans – avait été signalé comme disparu depuis le 10 juin en milieu de semaine. Ce vendredi la police d’Indre-et-Loire a mis fin aux recherches et les nouvelles sont rassurantes.

 

Manifestation de soutien aux migrants…

Ce samedi, rassemblement à 14h Place Jean Jaurès à l’appel du collectif Accueil Sans Frontières en Touraine pour la régularisation de tous les Sans-Papiers, la fermeture des centres de rétention, des logements pour tous : « Le refus du pouvoir de régulariser touTes les Sans-Papiers pour leur donner accès aux droits et conditions permettant de lutter contre la propagation du virus, de fermer les Centres de rétention et de réquisitionner bâtiments et logements vides pour loger touTEs les sans-abris et mal-logéEs a mis en évidence l’hypocrisie de ses discours « sanitaires ». Avec sa volonté d’ignorer leur contribution au travail qui a permis pendant cette période de crise sanitaire et permet tous les jours à ce pays de fonctionner, il laisse volontairement les sans-papiers exploité-es, sans droits, dans une situation d’inégalité et d'injustice totale » lit-on dans l’appel à la manifestation.

 

Ecole à La-Ville-aux-Dames…

La commune a précisé les règles de retour en classe de tous les enfants à partir du lundi 22 juin et pour deux semaines : les élèves déjeuneront en groupe par classe le midi, les horaires d’entrée et sortie décalés sont maintenus et un accueil périscolaire est assuré par groupe d’âge.