Tours

En Centre-Val de Loire, un pass illimité pour les trains Rémi (et les TER des autres régions)

Uniquement pour les 12-25 ans.

Parce qu’il y a encore du monde en télétravail. Parce que certaines personnes préfèrent utiliser leurs voitures. Parce que d’autres ont vu leur situation économique se dégrader et n’ont plus la capacité de se payer des billets. Autant de raisons pour lesquelles les trains sont encore peu empruntés en Centre-Val de Loire.

D’après le vice-président de la région en charge des transports Philippe Fournié la fréquentation actuelle est équivalente à 27% de celle enregistrée avant la crise du coronavirus (25% pour la moyenne nationale). A peine plus d’un quart de l’affluence habituelle, c’est peu. Et pourtant, depuis le 5 juin, fini la distanciation physique à bord des rames du réseau Rémi : tous les sièges peuvent être utilisés (même si il reste encore des autocollants qui disent le contraire).

Alors comment faire revenir passagères et passagers sur les différentes lignes régionales ? Déjà, les élus et la SNCF confirment le retour progressif à la normale. En juillet, Philippe Fournié promet un trafic assuré à 100%, avec même un peu plus de trains que les étés précédents. En plus de ça, la compagnie ferroviaire va proposer 100 000 billets à prix flash (c’est-à-dire avec de grosses réductions, et au plus bas à 5€) et les jeunes pourront bénéficier d’un pass mensuel à 29€ pour circuler en illimité sur l’ensemble du réseau Rémi mais aussi dans les autres régions (hors Île-de-France et Corse).

C’est la première fois que la SNCF propose une telle offre promotionnelle, qui s’ajoute à celles déjà proposées pour le jeune public (notamment la carte Avantage qui offre des billets à prix réduits sur les TER ou les trains grandes lignes). Vendu partout en France, ce pass a pour objectif « de renforcer la mobilité des jeunes qui représentent 40% des voyageurs dans les TER » détaillent les partenaires de l’opération. Attention : ce pass est valable uniquement en juillet et en août, pour des personnes qui ont entre 12 et 25 ans. Le reste du temps, les jeunes peuvent bénéficier de la carte Rémi Liberté gratuitement via le site Yep’s.

Pour les abonnés habituels du TER, leur carte sera valable en illimité dans les autres régions du 1er juillet au 31 août. Un geste supplémentaire après la gratuité des mois d’avril et mai. « Il faut que les gens reprennent le train » déclare Philippe Fournié en Centre-Val de Loire. En cas de reprise trop timide ou trop tardive, l’élu craint que les lignes perdent leur rentabilité et que certaines d’entre elles finissent par être menacées de fermeture.