Tours

Ecoles et crèches à Tours : les nouvelles mesures à partir du 22 juin

Finalement, pas de cantine dans la cour ou sous les préaux.

Le président annonce et les villes exécutent. Dimanche soir, Emmanuel Macron a demandé le retour de tous les enfants dans les écoles à partir de lundi 22 juin, et jusqu’au début des grandes vacances le 4 juillet. Fini la règle imposant un maximum de 15 élèves par classe. Cela dit, certaines mesures de crise restent en vigueur.

Comment adapter ce nouveau protocole aux 58 écoles publiques de la ville de Tours ? On a la réponse :

  • Les 9 500 élèves inscrits pourront bien retourner en cours à partir du lundi 22 juin. Il n’y aura plus de groupes ayant école deux jours par semaine au lieu de 4 (depuis le 14 mai la ville estime que 2 000 enfants ont pu reprendre le chemin de l’école, soit environ 20% des effectifs)
  • En maternelle, aucune règle de distanciation ne sera appliquée entre les enfants. Les classes retrouveront leur configuration normale tout comme les cantines (où les petits mangeront des repas froids de la cuisine centrale). Les profs conserveront leur masque, le protocole de nettoyage renforcé sera maintenu et les classes ne pourront pas se mélanger lors des récréations
  • En élémentaire (du CP au CM2), les enfants devront garder 1m de distance entre eux en cours et ne pourront donc pas être côte à côte. Les salles seront donc réaménagées, par exemple avec des élèves dos à dos
  • A la cantine, comme en maternelle, les enfants mangeront des repas froids. Mais seulement à partir de jeudi 25 juin. Les familles devront fournir le pique-nique lundi 22 et mardi 23.
  • En revanche, la possibilité de faire manger des enfants dans d'autres salles que les réfectoires ou dans les cours de récré a été abandonnée ce jeudi. Ils déjeuneront tous en restaurant scolaire.
  • Si beaucoup d’enfants n’ont pas de repas personnel lundi et mardi (pour des raisons économiques, par exemple), la ville travaille à un éventuel plan B pour des livraisons en dernière minute
  • En récréation, les classes ne seront pas mélangées mais les enfants n’auront plus besoin de respecter la distanciation car elle s’applique uniquement en espace clos

Depuis la réouverture des écoles de Tours le 14 mai, l’accueil périscolaire n’est proposé que le soir. Ce sera encore le cas jusqu’à la fin de l’année scolaire. Evidemment, les enfants qui ne mangeront pas à la cantine ne paieront pas les repas en question. Et si certaines de ces dispositions peuvent paraitre ubuesques voire contradictoires, la ville répond qu’elle ne fait qu’appliquer les directives de l’Etat en résumant le tout d’une formule : « On n’a pas le choix. »

La mairie donne également des précisions pour les crèches : sauf changement de dernière minute, les 725 places offertes par la ville seront toutes ouvertes à partir du 22 juin et jusqu’au 31 juillet (actuellement seuls 10 établissements sur 18 restaient ouverts avec 200 places d’accueil proposées).