Tours

StorieTouraine, 17/02/20 – 7 licenciements chez SFOP à Monnaie ; 3 statues de De Gaulle à St-Cyr-sur-Loire ; Nouvelle formule des Courants à Amboise…

Et le festival Les Autos Enjouées reporté d’un an à Joué-lès-Tours.

Chaque jour, la StorieTouraine vous fait un résumé de l’actu en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce mercredi…

 ------------

Plan social chez SFOP…

Cette entreprise du secteur de la métallurgie est basée à Monnaie. Dans un communiqué, le syndicat FO déplore le licenciement de 7 personnes sur 38 sans plan de départ volontaire préalable « alors qu’il y a des volontaires dans l’entreprise. » Ces postes pourraient être supprimés dès le mois de juillet. « Nous vous demandons de retirer le plan de licenciement, les salariés ne sont en rien responsables des difficultés soulevées dans ce document et qui demandent à être questionnées. Nous vous demandons d’entamer une réelle négociation avec les délégués du personnel pour examiner les solutions qui pourraient être apportées en préservant les droits et rémunérations des salariés et l’emploi » écrivent les représentants du personnel qui s’inquiètent pour l’ensemble du secteur de la métallurgie à cause du Covid.

 

Retour à l’école !

Après la ville de Tours (dans cet article) c’est La Riche qui annonce les conditions du retour à l’école de tous les enfants dès le 22 juin : plus de distanciation en maternelle, 1m entre chaque élève imposé dans les espaces clos en élémentaire. L’accueil périscolaire du soir est assuré sur réservation au 02 47 36 24 24. Toujours des repas froids le midi à la cantine (les parents sont invités à fournir couverts et gourde).

 

Pas d’Autos Enjouées en 2020…

Voilà une autre conséquence du coronavirus : la ville de Joué-lès-Tours annonce le report d’un an de son événement dédié aux vieilles voitures. Il devait avoir lieu le 12 et le 13 septembre… Ce sera finalement le 11 et le 12 septembre 2021.

 

Pendant ce temps à Amboise…

Pas de Fête de la Musique ce week-end, toujours pour la même raison (l’épidémie et les consignes sanitaires qui vont avec). Les bars pourront tout de même recevoir des groupes. D’ailleurs, hormis quelques concerts prévus dans la cour de l’hôpital Clocheville ce vendredi et la semaine prochaine ou certains événements privés (comme chez Phoenix Event à Saint-Pierre-des-Corps), la plupart des initiatives sont virtuelles (à Tours, Fondettes ou Ballan-Miré) avec des lives à découvrir sur Facebook dimanche.

 

A propos de musique…

Le festival Les Courants d’Amboise avait déjà annoncé qu’il n’aurait pas lieu cet été (hormis sa partie BD). L’équipe a donné plus de précisions sur son avenir : « Le festival devient « Les Courants, musique, humour et liberté » sur trois week-ends du 17 au 31 octobre entre Amboise et Montlouis. Musique, parce que c’est notre Adn. Humour, parce que le rire est libérateur pour peu qu’il ne soit pas que ricaneur. Liberté, parce que nous y renonçons doucement, souvent de plein gré. Ce festival, nous le voulons donc à la fois gai et souriant, énergique et combatif. Nous avons choisi des artistes qui tous ont des choses à dire, des choses à rire. De l’absurde poétique à la conscience politique, les rires et les sourires seront au rendez-vous. »

Dans la programmation : le chanteur Boule, Cadillac (issu de Stupeflip), Gérald Genty, l’humoriste Jonathan Lambert, Marcel et son Orchestre, Oldelaf, Pierre Peret ou encore Les Wampas.

 

De Gaulle en 3 exemplaires…

Ce jeudi la France commémore le 80e anniversaire de l’appel du Général de Gaulle depuis Londres, le 18 juin 1940. Pour l’occasion, la ville de Saint-Cyr-sur-Loire installe trois sculptures représentant l’ex-président de la république dans le Parc de la Perraudière. Elles sont signées du Tourangeau Michel Audiard et resteront sur place jusqu’au 24 juin avant de faire un tour de France des villes du Gaullisme.