Tours

Brumisateur, aire de jeux, « Caravane Branchée »... : ces projets candidats pour le Budget Participatif d’Indre-et-Loire

Il y en a plus de 200 poussés par des adultes.

Le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire lance son Budget Participatif : une enveloppe d’1,4 million d’euros pour financer des projets imaginés par les habitants issus des 19 cantons tourangeaux (Tours, Joué, Loches, Amboise…). 300 propositions ont été validées (dont 86 par des jeunes de moins de 18 ans). Cela dit, toutes ne pourront pas être financées. Seules les plus populaires bénéficieront d’un soutien de la collectivité.

Jusqu’au 15 juillet, vous pouvez donc voter pour les réalisations que vous espérez voir aboutir en allant sur le site www.touraine.fr. Il va falloir choisir car vous pouvez seulement en sélectionner 5. A l’issue de cette campagne numérique, le Conseil Départemental sélectionnera maximum 6 projets sur chaque canton : 3 pensés par des jeunes et 3 provenant d’adultes.

Mais quelles sont ces idées ? On a consulté le site où elles sont répertoriées et il y a beaucoup de choses…

Beaucoup de projets en lien avec l’environnement (jardin partagé à Chinon, Semblançay ou La Ferrière, jardin pédagogique à Montlouis, potager « revisité » qui se construit comme un puzzle à Tours et Neuvy-le-Roi ou encore une forêt urbaine à Tours Nord et des ruches pour les abeilles à Chambray). Plusieurs internautes font part de besoins pour améliorer leur ville allant des fontaines à eau aux vestiaires de sport en passant par les aires de jeux : à Montlouis-sur-Loire près de la Loire à Vélo, à Athée-sur-Cher ou dans le quartier Lakanal-Strasbourg à Tours, avec la volonté de la rendre accessible aux enfants en situation de handicap :

« L'objectif est de faire jouer ensemble tous les enfants, de créer du lien, dés la petite enfance et jusqu'à 14 ans. Il serait équipé de divers manèges originaux de couleurs vives : toboggans de divers tailles (dont un adapté aux fauteuils, des balançoires géantes, des attractions sonores, des trampolines plantés dans un sol presque moelleux, sans copeaux ou graviers, sur lequel il est facile de se déplacer, des panneaux ludiques pour expliquer le braille ou apprendre son nom en langue française des signes. Des parcours sensoriels et des jeux adaptés aux malvoyants seraient également implantés. »

Un projet similaire est proposé à Chambray-lès-Tours.

Plusieurs idées ont un lien avec l’alimentation :

  • Installation d’un frigo partagé à Amboise pour que les plus démunis puissent se servir (et un autre à Montlouis)
  • Une « Cuisine pour tous » aux Rives du Cher à Tours : « Elle aura vocation à accueillir des projets autour de repas partagés, d'échanges culturels autour de la table, ainsi que sur l'alimentation et la santé. »
  • Une épicerie-cuisine à Lerné

D’autres ont des visées artistiques et culturelles :

  • Vélomots, une bibliothèque itinérante à Tours
  • Une yourte pour accueillir des artistes en résidence et des spectacles à Descartes. Elle pourrait se déplacer dans différentes communes. Budget : autour de 20 000€
  • Le Centre LGBTI de Touraine associé notamment à Eternal Network souhaite l’installation d’une œuvre monumentale autour de la diversité. Budget : 23 000€
  • Un internaute sous le pseudo de Robin plaide pour l’installation d’une statue de Jeanne d’Arc « rue Paul-Louis Courier où elle a logé, rue Colbert d'où provient son armure »

Dans la liste, on trouve également des projets inclusifs et solidaires comme l’achat d’un camion itinérant pour aller auprès de la population au Sanitas :

« L’intérêt de ce camion est de pouvoir transformer un bout de trottoir en bureau, salle de concert, salle informatique, podium, cuisine extérieure, etc… Tout est possible, d’autant que nous souhaitons doter le camion de panneaux solaires amovibles sur le toit afin de le rendre autonome en électricité »

Les partenaires du projet sont le Centre Social Pluriel(le)s, la Mission Locale de Touraine et le BIJ.

A Saint-Pierre-des-Corps il est question d’une « Caravane Branchée » pour « donner la possibilité aux personnes en rupture sociale d'utiliser et/ou de se faire accompagner dans l'utilisation de l'outil numérique ou dans les démarches administratives » et « mettre à disposition des outils numérique et d'impression (imprimante laser couleur, découpe vinyle, massicot, etc…) » tandis qu’à Château-la-Vallière un projet de l’association Fit Santé envisage l’ouverture « d’une bulle de rencontre pour les personnes malades ou en rémission, dans laquelle les femmes et les hommes se laissent porter, chouchouter, accompagner, sans être de plus pénalisés par de longs parcours, qu'ils subissent déjà pour l'accès aux soins à Tours. »

Enfin on trouve quelques projets à l’aspect plus ludique ou pédagogique :

  • Des brumisateurs de brouillard sec pour le Jardin des Prébendes à Tours
  • Des pupitres pour expliquer le fonctionnement des barrages à aiguilles du Cher
  • Un mini-golf de l’Histoire de l’Art à Mettray