Tours

Coronavirus en Touraine : ce qu'il faut savoir lundi 15 juin

Réouverture totale des établissements scolaires le 22 juin en Indre-et-Loire.

Le coronavirus reste un sujet majeur de l’actualité en Indre-et-Loire. Comment évolue l’épidémie ? Qu’est-ce qui est autorisé ou interdit ? Ouvert ou fermé ? Vous trouverez la réponse dans cet article, les informations les plus récentes ou les plus importantes sont en gras et en gros. Des liens vous permettent d’approfondir certains sujets. N’hésitez pas à nous écrire pour poser vos questions ([email protected]).

 ----------------------

On en est où ?

Voici les derniers chiffres de Santé Publique France et de l’Agence Régionale de Santé :

  • 10 881 personnes hospitalisées en France dont 74 en Indre-et-Loire (-1)
  • 5 malades en réanimation dans notre département (stable), 30 en Centre-Val de Loire (+1) et 889 en France
  • 309 patients originaires d’Indre-et-Loire ont quitté l’hôpital guéris, 1 851 dans la région
  • 128 victimes connues du coronavirus en Touraine depuis début mars : 82 décès dans les établissements hospitaliers (stable), 46 dans les établissements médico-sociaux
  • 29 407 décès en France

Toute la France métropolitaine est en zone verte, signifiant que le virus circule peu. La Guyane et Mayotte restent en situation de fragilité.

 ---------------------

La bataille contre le virus :

Depuis plusieurs semaines, on compte à peine 1% de tests positifs en Indre-et-Loire, signe que le nombre de nouveaux cas est très faible. « Ça ne signifie pas que le virus a disparu et qu’il faut baisser totalement la garde. La lutte contre l’épidémie n’est pas terminée mais je suis heureux de cette première victoire contre le virus » a souligné Emmanuel Macron dimanche soir. En cas de besoin, le CHU de Tours peut analyser jusqu’à 2 400 prélèvements par jour en provenance de tous les hôpitaux du département, d’SOS Médecins ou d’équipes mobiles. Les laboratoires privés peuvent également faire des tests et les analyser sur leurs plateformes. Le Laboratoire de Touraine basé à Parçay-Meslay peut également s’en charger même s’il se consacre habituellement à une activité vétérinaire.

En cas de test positif, l’enjeu est de stopper la chaîne de contamination. Plusieurs outils ont été mis en place comme une brigade de 45 personnes rattachée à l’Assurance Maladie. Ses agents appellent les personnes qui ont été en contact avec le ou la malade pour leur prescrire un test ou les isoler. Le gouvernement parie par ailleurs sur l’application pour smartphones StopCovid. Si vous vous déclarez infecté.e, les personnes restées à moins d’1m de vous pendant au moins 15 minutes recevront une notification. La technologie fonctionne via le bluetooth.

En cas de symptômes du Covid-19 (toux, fièvre, difficultés à respirer), il faut prioritairement contacter votre médecin qui vous prescrira un test. La consultation est remboursée à 100% par la Sécurité Sociale. Il est possible de savoir si vous avez été en contact avec le coronavirus en faisant un test sanguin, mais il sera à votre charge s’il n’est pas prescrit par un médecin.

La crise du Covid-19 a renforcé le débat sur l’évolution de notre système de santé. Le gouvernement a lancé une vaste réflexion qui doit aboutir en juillet afin d’élaborer des pistes de réformes. Au niveau local, le CHU de Tours revoit les plans du futur bâtiment qui doit être inauguré en 2026 pour remplacer l’actuel hôpital Trousseau de Chambray-lès-Tours. On devrait y trouver moins de chambres à deux lits (voire plus du tout) et plus de chambres avec sas de décontamination mais pas davantage de lits de réanimation. Le surcoût de ces aménagements pourrait atteindre 50 millions d’€ soit 10% de la facture initiale. Le projet détaillé sera présenté en fin d’année après validation de l’Agence Régionale de Santé.

Afin d’exiger des moyens supplémentaires pour l’hôpital, des hausses de salaires généralisées plus que des primes ou encore l’arrêt des fermetures de lits, les soignants sont appelés à se mobiliser à Tours ce mardi 16 juin dès 15h Place Jean Jaurès. Les pompiers ou le Collectif Santé qui représente des patients appellent également à grossir les rangs de la manifestation aux revendications similaires à celles déjà portées en 2019 lors de la grève historique des urgences et de différents services hospitaliers.

Obligatoire dans les transports ou dans certains commerces, le masque se trouve aujourd’hui un peu partout (supermarchés, magasins spécialisés dans le textile…). On peut également se protéger en faisant l’acquisition de visières fixées sur la tête. Plusieurs communes d’Indre-et-Loire poursuivent leurs distributions de masques en tissu réutilisables comme Tours qui propose un 2e masque gratuit à l’ensemble des habitants de plus de 11 ans.Les détails dans cet article.

Les masques fabriqués par Medical Z à Saint-Avertin et distribués dans les 22 communes de Tours Métropole viennent d'obtenir un nouveau label : on peut les laver - et donc les réutiliser - 50 fois.

 --------------------

La vie déconfinée :

L’état d’urgence sanitaire sera levé le 10 juillet. Sans attendre, les règles ont été largement assouplies mais nous ne sommes pas encore revenus à « la vie d’avant ». En Indre-et-Loire, à part Chinon et Avoine, les piscines sont toujours fermées (certaines pourraient rouvrir d’ici quelques semaines à Tours Métropole) et il n’y aura pas de baignade cet été au Lac des Bretonnières de Joué-lès-Tours. Par ailleurs, il faut réserver son parcours de golf et utiliser uniquement ses propres balles au tennis ou au png pong. Les aires de jeux pour enfants commencent à rouvrir et on attend la reprise des séances de cinéma pour le lundi 22 juin. Les bibliothèques ont rouvert en mode drive avec décontamination des ouvrages rendus et réservation des emprunts par Internet ou téléphone.

Les événements pouvant rassembler plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’en septembre mais les manifestations revendicatives sont de nouveau autorisées. La braderie de Tours est très compromise mais le festival Jazz en Touraine de Montlouis devrait avoir lieu tout comme le Potager Electronique à la Gloriette (fin août) et Aucard de Tours (fin septembre). La Foire à l’Ail et au Basilic de Tours aura lieu fin juillet, mais elle devra être déplacée du centre historique vers le Boulevard Béranger pour garantir la distanciation entre commerçants et clients.

A moins d’une semaine de la Fête de la Musique, le maire de Tours a écrit à la préfète pour lui proposer d'organiser des concerts dans des lieux publics sécurisés (en plein air) afin d'éviter des rassemblements "sauvages". Il n'a pas encore reçu de réponse. La ville a quand même un plan B : une Fête de la Musique virtuelle, choix également fait à Fondettes et Ballan-Miré. De son côté, l'entreprise Phoenix Events de Saint-Pierre-des-Corps organisera bien une soirée à cette occasion.

Dans l’espace public, le président de la République a demandé le maintien d’une limitation des rassemblements et en tous cas de garder la distanciation phsique. Les visites en EHPAD et maisons de retraite devront être autorisés partout selon les souhaits du chef de l’Etat. Les parloirs ont repris sous conditions d’hygiène strictes à la maison d’arrêt de Tours. Les cérémonies religieuses sont autorisées en respectant les gestes barrières (masque, distance d’au moins 1m entre deux fidèles). Les mariages ont repris vendredi 5 juin à Tours mais ils ne peuvent pas être célébrés avec plus de 10 personnes ce qui fait que de nombreuses cérémonies sont reportées.

Après l’ouverture de Tours sur Plage vendredi, la guinguette Tours-sur-Loire de la rive sud ouvrira ses deux espaces le 24 juin et 25 juin. Vous pourrez en profiter jusqu'en septembre (le 7 pour la Plage, le 20 pour les autres). Les guinguettes de Chinon, Montbazon, La Riche ou Rochecorbon ont également repris.

Pour respecter la distanciation entre clients de restaurants, Tours ferme la contre-allée de la Place du Grand Marché jusqu’en octobre et la Rue Châteauneuf le vendredi dès 16h et le samedi dès 11h. A Amboise, la Place Debré ou la Rue Nationale resteront également fermées tout l’été. Pour vous encourager à réserver une table, le plafond des tickets restaurants est relevé : 38€ par jour au lieu de 19. Vous pouvez également utiliser ce mode de paiement les dimanches et jours fériés.

La plupart des sites touristiques sont désormais ouverts dont le Château d’Azay-le-Rideau qui organise ses premières visites ce lundi 15 juin. L’été sera tout de même bien différent de d’habitude… Les colonies de vacances que le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire devait organiser à Quiberon cet été sont annulées à cause de l’épidémie. 640 enfants étaient inscrits. Les familles seront intégralement remboursées. De leur côté, les mairies mettent en place des programmes de « vacances apprenantes » encouragés par le gouvernement. A Tours, des stages de remise à niveau seront organisés en juillet (inscriptions auprès des écoles). Il est également possible de réserver dès à présent ses places en centre de loisir.

Emmanuel Macron a annoncé dimanche soir que l’école et le collège seront de nouveau obligatoires pour tous les élèves dès le 22 juin et jusqu’au 4 juillet, date du début des vacances scolaires. Cela signifie la fin de la distanciation dans les classes.

---------------

Les services publics :

Le trafic SNCF devrait bientôt être assuré à 100%. La totalité des sièges sont accessibles et réservables. Plus d'infos surwww.ter.sncf.com/centre-val-de-loire ou vous trouverez les horaires ligne par ligne.

Le réseau Fil Bleu de Tours Métropole circule à peu près comme en été. Les bus s’arrêtent encore à 22h mais le tram circule jusqu’à 0h30. En journée du lundi au vendredi, un bus toutes les 10 minutes sur la ligne 2, un toutes les 15 minutes sur les lignes 3-4-5. Un bus toutes 20 à 40 minutes pour la ligne 11, 30 à 40 minutes pour les lignes 12 à 30... Si vous voulez éviter les transports en commun, optez pour le vélo ! 60km de pistes provisoires ou de routes avec signalisation vélo renforcée ont été aménagés par Tours Métropole (Rue des Tanneurs, Avenue Maginot, Rue Edouard Vaillant, Pont d’Arcole…). La carte complète dans notre article.

Les vols Tours-Dublin, Tours-Marrakech et Tours-Porto de Ryanair reprennent en juillet, et en août pour Tours-Londres. Les liaisons seront néanmoins plus rares qu’avant le Covid (2 par semaine pour le Portugal et l’Irlande, une pour le Maroc). Les vols vers Marseille pourraient reprendre à l’automne. Précisions que la France a rouvert toutes ses frontières, donc plus de contrôles pour aller en Allemagne, en Suisse ou en Belgique. L’Espagne rouvrira les siennes aux Français le 21 juin. Certains pays européens maintiennent des restrictions en provenance de France comme la Hongrie ou la République Tchèque. Une quarantaine de 14 jours reste imposée pour entrer au Royaume-Uni.

------------------

La Poste ouvre tous ses bureaux mais pas aussi souvent qu’avant (à Tours, Rue Nationale, il est seulement accessible le matin). Les administrations comme la Sécurité Sociale ou la CAF privilégient toujours les rendez-vous par téléphone. Les déchetteries sont ouvertes. Dans Tours Métropole, vous ne pourrez pas bénéficier d’aides sur place. De plus en plus d’associations reprennent leurs activités (les permanences de l’UFC Que Choisir, la boutique du Secours Populaire à Tours, les dons chez Emmaüs) mais d’autres sont perturbées (pas encore de reprise des collectes de vêtements au Relais Touraine).

Enfin, c’est confirmé : le 2e tour des élections municipales aura bien lieu le dimanche 28 juin dans les 32 communes d’Indre-et-Loire concernées (Tours, Amboise, Langeais, Chinon, Saint-Pierre-des-Corps…).

---------------------

J’ai encore des questions, vous m’aidez ?

Voici l’adresse mail de la préfecture d’Indre-et-Loire qui peut répondre à vos interrogations : [email protected]. Vous pouvez aussi appeler le 0 800 130 000.

 Photos d'illustration par Pascal Montagne, Alexis Mercier, Olivier Collet et Delphine Nivelet