Tours

StorieTouraine, 14/06/20 – Manif de policiers et contre les violences policières ; Gros feu de hangar au Louroux ; Fouilles archéologiques à Loches…

Et poursuite de grogne à la mairie de Tours.

La StorieTouraine vous résume l’essentiel de l’info en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce dimanche :

 ------------

La police au cœur du débat…

Ce samedi, pour le 2e week-end consécutif, 300 personnes se sont rassemblées contre le racisme et les violences policières dans le centre de Tours. Cette manifestation – la 3e à Tours depuis la mort de l’afro-américain George Floyd qui a relancé le combat contre le racisme chez les forces de l’ordre – se déroulait dans le cadre d’un appel national à descendre de la rue de la part du Comité La Vérité pour Adama, lui-même mort en 2016 après une interpellation par des gendarmes en région parisienne. 300 personnes à Tours, c’est une affluence comparable aux précédentes. Le défilé a notamment fait une halte devant le commissariat où le groupe a déposé un genou à terre, geste devenu signe d’hommage aux victimes des forces de l’ordre. Une minute de silence a aussi été observée à la préfecture.

Dans le même temps, des policiers tourangeaux refusent qu’on fasse de certaines affaires une généralité pour définir la police de raciste. Après un premier rassemblement jeudi soir, des membres des forces de l’ordre ont manifesté tard vendredi soir devant les grilles de la préfecture d’Indre-et-Loire, certains allant jusqu’à s’enchaîner aux grilles du bâtiment. Leur volonté, à l’appel notamment du syndicat SGP Police : dénoncer le discours accusateur du ministre de l’intérieur Christophe Castaner qui a demandé une suspension pour toute suspicion de propos raciste et l’interdiction de l’enseignement de la technique controversée d’interpellation par étranglement. Ils étaient une quarantaine qui se sont également déplacés devant le Palais de Justice.

 

Incendie au Louroux…

Ce samedi, 70 pompiers tourangeaux ont dû intervenir pour le feu d’un vaste hangar agricole au Louroux, près de Loches. Le feu s’est déclaré vers 16h30 dans ce bâtiment de 3 600m² qui contenait du foin, des engins agricoles, des véhicules (camping-car, voitures) et une cuve de fuel de 2 500l. Les dégâts sont importants puisque la construction s’est effondrée. Mais il n’y a pas de victime. Les chevaux de l’exploitation et la maison ont été sauvés. Des pompiers sont restés sur place toute la nuit pour maîtriser totalement le sinistre. La gendarmerie va ouvrir une enquête pour déterminer les causes exactes du départ de feu.

 

La grogne se poursuit à la mairie de Tours…

Les syndicats CGT, FO et CFDT ont rencontré le maire en fin de semaine et ont décidé de maintenir leur préavis de grève. Ils demandent toujours que plus d’agents touchent la prime de 500€ pour avoir été mobilisés pendant la crise du Covid (elle concerne actuellement ceux qui étaient sur le terrain) et veulent aussi moins de jours de congés retirés et des solutions pour garder les enfants qui n’ont pas encore repris l’école.

 

Des fouilles en pleine ville à Loches…

C’est le chantier du moment, Place de Verdun et dans les rues alentour. En lien avec l’ouverture annoncée d’un hôtel 4 étoiles et de 24 logements dans l’ancienne école Alfred de Vigny (inauguration prévue l’année prochaine). Avant de rénover le secteur, il faut faire des fouilles. Elles sont en cours mais n’ont rien donné pour l’instant. Au total, 2ha sont concernés. La campagne doit s’achever fin juillet après deux mois de travail. Puis ce sera le début des travaux s’ilo n’y a pas de découverte de nature à contrarier les plans de la ville.