Tours

ReplayTouraine #36 – Un chef d’entreprise enchaîné, un rapport sur les riches, pas de baignade à Joué… Les 6 infos marquantes de la semaine

On parle aussi des élections municipales à Tours.

Chaque samedi le ReplayTouraine c’est votre post-it d’actu de la semaine pour faire le point sur ce qu’il ne faut pas oublier en Indre-et-Loire. Voici l’édition de ce 13 juin.

 ----------------

1 – La détresse d’un chef d’entreprise

Martial Léotard est chef d’entreprise à Richelieu, dans le Chinonais. Il travaille dans l’univers du mariage, autant dire que son secteur est complètement à l’arrêt en raison de l’épidémie de coronavirus : l’homme et son associé estiment que la crise leur a coûté 62 000€. En début de semaine, mardi, le patron a décidé de s’enchaîner aux grilles de son assureur à Ligugé, dans le département voisin de la Vienne. Il critique une chose : que la Mutuelle de Poitiers refuse de l’indemniser à hauteur de ses pertes alors qu’il a souscrit une assurance contre les épidémies. Pas contre les pandémies, mais quand même contre les épidémies. Après 3 jours de mouvement, il a obtenu un rendez-vous pour la semaine prochaine afin d’étudier son dossier en détail. En attendant l’histoire a fait le tour de France médiatique.

 

2 – L’univers du vin en péril

Les vignerons ont eux aussi énormément souffert du Covid-19 avec des ventes complètement à l’arrêt, à l’exception du secteur de la grande distribution (et encore, ce n’est pas la folie). Pas de restaurants pendant plus de deux mois, pas d’export… Pour relancer la machine, un plan de relance doté d’un million d’euros a été présenté cette semaine par InterLoire qui représente les professionnels du secteur. Il y a un slogan pour relancer les ventes en France et au-delà : « Nos vins s’accordent avec tout, et surtout avec vous ». Des pubs ont été commandées sur plein de médias, mais aussi des actions auprès de cavistes étrangers. Les viticulteurs espèrent également des actions concrètes du gouvernement pour les aider à dépasser leurs difficultés (annulations de charges…).

 

3 – Qui sont les riches ?

C’est la question à laquelle l’Observatoire des Inégalités basé à Tours répond dans un grand rapport de 106 pages présenté comme inédit. Pendant des mois, il a étudié la richesse dans le pays, et a défini un seuil à partir duquel on est considéré.e comme riche : 3 470€ par mois pour une personne seule, après paiement des impôts. Cela représente 8% de la population, soit environ 5 millions de personnes. Mais selon les régions, avec le prix de l’immobilier ou d’autres choses, le seuil est différent. Par exemple à Tours c’est 3 100€ mensuels. Dans ce rapport, on apprend notamment qu’il y a autant de riches que de pauvres en France (les personnes qui touchent moins de 864€ par mois).

On a lu le rapport complet et on vous explique tout sur 37°.

 

4 – Qui soutient qui pour le 2e tour des Municipales ?

Plus que deux semaines de campagne avant d’aller voter dans 32 communes d’Indre-et-Loire (Amboise, Langeais, Saint-Pierre-des-Corps, Château-Renault…). A Tours, on a appris cette semaine que Philippe Lacaile (1,6% lors du 1er tour) apportait son soutien à Emmanuel Denis. Xavier Dateu (qui a dépassé les 4%) soutient pour sa part le maire sortant Christophe Bouchet. Les bureaux de vote ouvriront à 8h le dimanche 28 juin.

 

5 – Le chantier continue Avenue de Grammont

Après la réfection des abords de la Place Michelet l’année dernière, c’est au tour du nord de l’Avenue de Grammont d’entrer en travaux pour 5 mois complets afin d’y mettre de jolis pavés calcaire, des coins de verdure supplémentaires et des terrasses élargies pour les restaurants. Les contre-allées et places de stationnement seront supprimées et des pistes cyclables ajoutées. Tout doit être fini fin novembre, avec une pause pour le Paris-Tours en octobre. Après ça, le chantier devrait se poursuivre au sud en direction de la Place de la Liberté.

 

6 – Pas de baignade à Joué-lès-Tours

Cette semaine le Lac des Bretonnières de Joué-lès-Tours a obtenu le renouvellement de son label Pavillon Bleu qui garantit la bonne qualité de l’eau dans ses bassins de baignade et le respect de l’environnement aux alentours. Manque de bol, le coronavirus empêche la mairie d’ouvrir le site pour faire un plouf cet été car ce serait trop compliqué de faire respecter la distanciation. Les balades autour du plan d’eau restent tout de même autorisées.

 

BONUS – 60 pages à lire absolument !

https://www.37degres-mag.fr/wp-content/uploads/2020/03/0002e-1130x580.jpg

Le N°4 du magazine gratuit de 37° est sorti. Après le confinement, il vous parle de l’habitat, des relations qu’on a avec son logement. On a visité une tiny house, des troglos, ou une résidence partagée. On a aussi été voir des souffleurs de verre, des filles qui font de la K-Pop, des producteurs de lait ou un data center. C’est passionnant, et c’est à découvrir par ici.