Tours

[#MIAM] La stratégie des bars-restaurants de Touraine pour leur réouverture

Tous les établissements n'ont pas la même.

Après deux mois et demi sans verre en terrasse, sans entrecôte-frites ni salade de chèvre chaud, c'est la reprise pour les bars et restaurants d'Indre-et-Loire. Dès ce mardi 2 juin, ils peuvent reprendre leur activité pour peu qu'ils respectent les consignes sanitaires (port du masque pour le personnel, espacement des tables, interdiction de boire debout dans les bars...). Cela dit, il ne faut pas s'attendre à une réouverture générale dès le 1er jour. Comme pour la période de confinement où certains faisaient de la vente à emporter mais pas d'autres, chacun sa stratégie. Nous avons recensé quelques exemples...

D'abord il y a les plus impatients, complètement fermés depuis mi-mars et qui embauchent direct comme le bar à cocktails Le Tournesol Place Châteauneuf à Tours (dès 10h30 ce mardi), Le Petit Atelier (coffee shop Rue Colbert) ou L'Accalmie (Rue de la Grosse Tour). Ce dernier a appelé aux réservations dès la semaine dernière en dévoilant sa carte avec filet de boeuf mariné au porto, velouté glacé de courgette ou cheescake. Face à l'Opéra de Tours, Le Molière s'adapte aux mesures sanitaires en abandonnant sa carte papier au profit d'un QR Code à flasher via son mobile une fois à table... ou avant de venir :

Pour que la clientèle ne fasse pas d'impair, les propriétaires communiquent sur les mesures qui leur sont propres : "Attendez que les tables soient nettoyées et débarrassées avant de vous y installer" dit La Cancanette, ou des horaires de services bien définis (19h et 21h30 au dîner pour La Roche Le Roy). Les réservations sont plus qu'encouragées, souvent par téléphone, parfois directement via un site Internet. Pour les personnes en mal de bouffe ET de culture, les premiers événements s'organisent comme un concert dès ce vendredi au Café Concept à Tours :

Face au succès de la vente à emporter pendant le confinement ou la difficulté de faire autant de couverts qu'avant à cause du Covid, certains établissements vont jouer sur les deux tableaux : vente sur place ET à emporter. Place de la Résistance à Tours, c'est le cas du Valmy ou de La Deuvalière près de la Place Plume :

On peut également citer L'Ecole des Saveurs à Chambray-lès-Tours, Le Prosper à Loches, L'Auberge Jeanne d'Arc à Sainte-Catherine de Fierbois (qui a changé ses horaires pour l'occasion)...

Ensuite, plusieurs établissements ont décidé de décaler leur réouverture le temps d'être complètement prêts. Par exemple La Maison du Passeur à Savonnières et Le Martin Bleu à Tours (mercredi), Le Château de Pray à Chargé et L'Auberge Pom'Poire à Azay-le-Rideau (vendredi), La Liodière à Joué (samedi), Le Crafty Brewpub à Tours (9 juin) le temps de "mettre ses bières en fûts, garantir la sécurité de tous et faire fuir le T-Rex" ou Le Château d'Artigny à Montbazon avec réservation obligatoire (y compris pour les clients de l'hôtel qui voudront le petit déjeuner en salle). L'hôtel 5 étoiles (le seul du département) en a profité pour se refaire une beauté en rénovant certaines chambres, ses cuisines ou sa terrasse. Les travaux, c'est aussi la préoccupation du moment pour une autre adresse montbazonnaise réputée : L'Evidence. Son chef Gaëtan Evrard ne rouvrira... qu'en septembre, se consacrant en attendant à une activité de chef à domicile.

A Joué-lès-Tours, le restaurant de la Rue Gamard Aux Petits Oignons, touché par un drame lié au Covid, annonce également qu'il ne reprend pas dans l'immédiat.