Tours

Déconfinement chez Fil Bleu : pas plus de 30% de voyageurs mais une offre en augmentation

Le tram passe de nouveau toutes les 6 à 7 minutes.

C’était attendu : malgré le déconfinement, il n’y a pas énormément de monde dans les transports en commun tourangeaux. Entre le télétravail massif et des établissements scolaires toujours fermés, « on a environ 30% de la fréquentation classique et c’est très lissé dans la journée. Pas d’heure de pointe le matin ni le soir » observe le responsable communication de Fil Bleu Arthur Cotteverte. Il y avait même encore moins de monde la semaine du 11 mai avec à peine 12-13% de voyageurs comparé à une journée normale avant confinement.

Ainsi, les bus n’auraient pas besoin de refuser des voyageurs de peur de ne pas réussir à respecter la distanciation sociale (un siège sur 2 occupé et 1m de distance entre deux personnes). Quant au port du masque obligatoire, la mesure serait plutôt bien respectée : « On a dressé quelques PV à 135€ mais selon un sondage les gens en ont un dans 98% des cas. »

Dans les prochains jours, l’offre de Fil Bleu va légèrement augmenter. La Citadine du centre-ville de Tours (ligne C1) reprend ses tournées entre le quartier Cathédrale et l’hôpital Bretonneau et la calèche - appréciée des touristes - va également revenir dans les rues. Attention : l’affluence à bord sera limitée et les autres lignes Citadine de Joué, Febvotte et Tours Nord restent au dépôt.

Si le tram a repris un service normal de 4h30 à 22h30, il ne circule toujours pas en soirée, tout comme les bus qui s’arrêtent au plus tard à 22h30. Ça pourrait changer avec l’ouverture des bars et restaurants le 2 juin… mais pas tout de suite :« Ce n’est pas prévu pour la semaine prochaine, on verra après si la vie reprend » nous dit Arthur Cotteverte. Une situation qui posera peut-être quelques soucis, par exemple pour le personnel amené à travailler tard.

Dernière chose : à partir du 2 juin, les conducteurs de bus vendront de nouveau des tickets à bord… Mais seulement de nouveaux pass sans contact (facturés 10 centimes) et sans rendre la monnaie (pour rappel, un voyage coûte 1€60, 3€ les 2 voyages, 14€ les 10 trajets). Pour recharger un billet déjà acheté, il faudra utiliser les bornes présentes notamment sur les quais des stations de tram.