Tours

Coronavirus en Touraine : ce qu'il faut savoir mercredi 27 mai

Manifestation contre l'état d'urgence sanitaire. Cérémonie d'hommage en tout petit comité à Tours.

Chaque matin, Info Tours vous propose un point complet sur l’épidémie de coronavirus et ses conséquences en Indre-et-Loire. C’est un tour d’horizon à la fois médical et pratique établi à partir de sources officielles. Cet article est actualisé quotidiennement, les informations les plus récentes ou les plus importantes sont en gras et en gros. Des liens vous permettront d’approfondir certains sujets. N’hésitez pas à nous contacter pour poser vos questions ([email protected]).

 ----------------------

On en est où ?

Voici les derniers chiffres de Santé Publique France et de l’Agence Régionale de Santé :

  • 5 668 cas confirmés après un test nasal en Centre-Val de Loire
  • 16 264 personnes hospitalisées en France dont 101 en Indre-et-Loire (-3)
  • 9 malades en réanimation dans notre département (stable), 45 en Centre-Val de Loire (-2) et 1 555 en France
  • 283 patients originaires d’Indre-et-Loire ont quitté l’hôpital guéris (+2), 1 691 dans la région, 65 879 en France
  • 124 victimes connues du coronavirus en Touraine depuis début mars : 78 décès dans les établissements hospitaliers (+1), 46 dans les établissements médico-sociaux (+1)
  • 887 décès au total en Centre-Val de Loire (+3), 28 530 en France

L’Indre-et-Loire est un département classé "vert" par le ministère de la santé ce qui signifie que le virus circule peu. Cette couleur n'est pas définitive, notre département peut passer du vert au rouge en cas de regain de l’épidémie ce qui entraînerait un renforcement des mesures de restrictions dans la vie courante.

 ---------------------

La bataille contre le virus :

La priorité des autorités de santé est d’éviter une 2e vague de l’épidémie qui pourrait de nouveau engorger les hôpitaux et leurs services de réanimation. Ainsi, après chaque confirmation d’infection, une brigade de 45 personnes reliée à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie d’Indre-et-Loire est chargée d’identifier les « cas contacts » qui ont été en lien avec le ou la malade afin de leur prescrire un test et de les isoler si nécessaire. Un étage de l’auberge de jeunesse de Tours est même prêt au cas où, Avenue de Grammont.

Depuis le mois de janvier, le CHU de Tours a analysé 9 208 tests provenant d'Indre-et-Loire, de l'Indre et du Loir-et-Cher, dont 1 085 positifs. Au plus fort de la crise, son laboratoire de virologie en a examiné 369 en une seule journée. L'hôpital est désormais équipé d'une plateforme qui peut étudier jusqu'à 2 000 tests au quotidien. Cette montée en puissance est notamment permise grâce à l'acquisition d'une machine chinoise qui n'existe qu'en 21 exemplaires dans toute la France. Les prélèvements y sont analysés après avoir subi un traitement pour rendre le virus inoffensif.

Ce sujet des tests reste très sensible. Ce mardi le président du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire a regretté que le Laboratoire de Touraine n'ait pas été sollicité pour analyser des prélèvements issus d'EHPAD ou d'autres structures. Officiellement homologué par le ministère de la santé, le site spécialisé dans le domaine vétérinaire étudie tout de même des tests... mais pour la région des Pays de la Loire. Par ailleurs, le Département a commandé 27 500 tests sérologiques pour lui, pour des mairies et pour Tours Métropole. Ils devraient notamment permettre de tester des agents - volontaires - en contact avec le public pour savoir si ils ont développé des anticorps de protection contre le Covid-19. En cas de résultat positif, un second test sera pratiqué pour confirmer le diagnostic.

Les hôpitaux de Loches, Amboise et Chinon sont également en capacité de recevoir des personnes venues pour se faire tester, les laboratoires privés ont mis en place des drives à Chambray, Saint-Avertin ou Sainte-Maure-de-Touraine. Les tests PCR (par le nez) sont uniquement réalisés sur ordonnance et pris en charge par la sécurité sociale. Des tests sanguins pour savoir si l’on a été infecté et si l’on a développé des anticorps vont également être remboursés car l’Etat a établi une liste de protocoles homologués.

La liste des lieux où l'on peut se faire tester est disponible sur le site de l'Agence Régionale de Santé.

En cas d’identification d’un « cluster » de la maladie (plusieurs cas suspects au même endroit), des équipes mobiles peuvent se déplacer sur le terrain, par exemple pour tester les résidents et le personnel d’un EHPAD ou lorsque que plusieurs étudiants de la résidence universitaire Grandmont de Tours ont déclaré la maladie.

Les principaux symptômes du Covid-19 sont les suivants : toux, fièvre, difficultés à respirer. Si vous êtes malade, contactez votre médecin et appelez le 15 uniquement en cas d’urgence. Pour éviter de faire venir des personnes contagieuses en cabinet médical, des « Centres Covid » ont été ouverts par des médecins généralistes. Certains ont fermé faute de patients mais d’autres restent ouverts comme chez SOS Médecins Rue de la Dolve à Tours ou à Loches. L’accès est uniquement possible sur rendez-vous.

Stoppées ou ralenties pendant le confinement, les activités médicales hors-Covid sont assurées avec un maximum de protections. Au CHU de Tours, on vous remet un masque à l’entrée, il faut vous laver les mains, et on ne vient pas sans rendez-vous (sauf pour les urgences, qui ont un parcours dédié en cas de suspicion d’infection au nouveau coronavirus). 30 personnes ont été recrutées pour gérer l'accueil des différents bâtiments. Les visites aux patients sont interdites sauf pour les malades en fin de vie, les enfants ou lors des accouchements.

Pour vous protéger au quotidien, il est conseillé de porter un masque, de vous laver régulièrement les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique et de garder 1m de distance quand vous parlez à quelqu’un. Plusieurs communes d’Indre-et-Loire poursuivent leurs distributions de masques en tissu réutilisables. Par exemple à Tours ce mardi de 8h à 14h dans 10 sites comme le Palais des Sports, le Grand Théâtre ou la Halle Monconseil. Plus d’infos ici ou sur notre carte interactive. Le masque est par ailleurs obligatoire dans les transports en commun (sous peine d’une amende de 135€) et exigé dans certains commerces ou pour certaines activités.

 --------------------

La vie déconfinée :

Tant que vous restez en Indre-et-Loire ou que vous ne dépassez pas un rayon de 100km autour de votre domicile, vos déplacements sont illimités. Pour aller plus loin, il vous faut une attestation disponible sur le site du ministère de l’intérieur. Parmi les motifs valables : déménagement, déplacement professionnel, raison familiale impérieuse, convocation judiciaire… Pensez à prendre des justificatifs avec vous, notamment pour prouver votre adresse. Le gouvernement a annoncé qu’il serait possible de partir en vacances partout en France cet été (y compris l’outre-mer. Malgré la réouverture de lignes aériennes vers des destinations touristiques (Italie, Grèce), la ministre de la transition écologique demande aux Français de ne pas envisager de séjour à l’étranger.

Après avoir observé des centaines de personnes en bord de Loire à Tours mercredi 20 mai, la préfète a choisi d'interdire l'accès aux berges du fleuve jusqu'au 2 juin dans toute la métropole de Tours. Sauf pour les vélos et les pêcheurs. La mesure est valable de 19h à 8h du matin. Dans la journée il est donc possible de se balader ou de pique-niquer au bord de l'eau à Tours, Fondettes, Rochecorbon ou Saint-Pierre-des-Corps.

Interdiction également de faire bronzette sur les plages (comme à Savonnières) ou d’utiliser les gymnases, les aires de jeux pour enfants, les terrains de foot ou de basket. En revanche le tennis c’est possible en extérieur (sans toucher les balles de l’adversaire). A Tours, le golf de la Gloriette a également repris ses activités (sur réservations). Les événements pouvant rassembler plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’en septembre.  A Amboise la brocante traditionnelle de Pentecôte est annulée. Les bibliothèques et médiathèques ont l’autorisation de rouvrir. C'est le cas à La Riche, Joué-lès-Tours, Azay-le-Rideau ou Chambray-lès-Tours. Début juin à Tours.

Après le Château d'Amboise, le Château de Montpoupon ou le Château de Jallanges, le Château de Langeais annonce sa réouverture ce jeudi 28 mai. Les sites culturels de la ville de Tours ouvriront eux du 3 au 5 juin selon les endroits, avec masque obligatoire, visites restreintes ou horaires adaptés. A noter que dans les monuments déjà rouverts il n'y a pas foule : pendant le week-end de l'Ascension les sites du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire ont accueilli en moyenne 13% du total des visiteurs venus l'an dernier à la même période, par exemple 464 entrées au lieu de 3 677 pour la Forteresse de Chinon, environ 200 à Loches. "C'est peu mais c'est déjà un début" selon le président Jean-Gérard Paumier.

Si vous cherchez des idées de sorties à proximité, plusieurs sites touristiques ou de loisirs sont ouverts. On fait le point sur cette carte. 

Les cérémonies protocolaires restent très contraintes. Ce mercredi, la préfecture d'Indre-et-Loire organise une commémoration à l'occasion de la Journée de la Résistance. Elle est prévue à 10h Place Anatole France... mais seulement pour 10 personnes, pas une de plus.

Dans l’espace public, les rassemblements sont limités à 10 personnes. Les visites en EHPAD sont autorisées sur rendez-vous et sans contact physique. Les cérémonies religieuses sont autorisées en respectant les gestes barrières (masque, distance d’au moins 1m entre deux fidèles).  Les parloirs ont repris sous conditions d’hygiène strictes à la maison d’arrêt de Tours.

L'Assemblée Nationale examine ce mercredi le texte de loi pour autoriser le lancement de l'application StopCovid. Installée sur un smartphone, elle pourrait permettre de prévenir les personnes croisées en cas d'infection par le Covid-19. Un procédé de traçage via bluetooth qui fait polémique, cela dit la Commission Nationale Informatique et Liberté a fini par le valider.

Le 2e tour des élections municipales qui devait avoir lieu le 22 mars est prévu le 28 juin dans une trentaine de communes tourangelles (Tours, Amboise, Chinon, Langeais, Saint-Pierre-des-Corps…, toute la liste ici) avec des consignes de campagne strictes (pas de meetings, par exemple).Le ministre de l’intérieur a annoncé que le plafond des frais de campagne serait relevé de 20% pour faire face à cette situation exceptionnelle (cela permettra aux candidats d’être remboursés par l’Etat). Le vote par procuration sera favorisé mais le vote par correspondance impossible.

A quoi ressemblera la 2e phase du déconfinement qui doit démarrer le 2 juin ? Le 1er ministre Edouard Philippe pourrait l'annoncer ce jeudi lors d'une conférence de presse. Il devrait être question des vacances d'été, des cinémas...

----------

Les bars et restaurantspourraient rouvrir le 2 juin si l’Indre-et-Loire reste en zone verte.D'ici là, pour savoir quels établissements font de la vente à emporter ou en livraison, consultez nous mettons à votre disposition une carte interactive en cliquant ici.  Dans le commerce, les magasins alimentaires doivent fermer à 22h. Le confinement ayant encouragé le développement des circuits courts on a publié une série d’astuces pour manger local via une liste de magasins ou exploitations agricoles.

Ce mercredi 27 mai à 18h, un collectif de syndicats tourangeaux (CGT, FO, FSU, Solidaires) appelle à entourer le Champ Girault de Tours en respectant les gestes barrières pour réclamer la fin de l’état d’urgence sanitaire prévu jusqu’en juillet mais aussi des masques pour tous les salariés, la gratuité des masques ou du gel pour toute la population ou encore l’interdiction des licenciements économiques. "Le jour d'après ne doit en effet pas signifier la poursuite des politiques ultralibérales du jour d'avant. Cela ne pourrait que conduire à l'explosion du chômage et de la précarité, aux atteintes aux droits et libertés publiques, à la poursuite de la destruction des services publics, à une mondialisation ayant pour seule finalité le moins-disant salarial, social pour le maximum de profit pour les grandes firmes au détriment de l'environnement, du climat et de la nécessité de construire de nouveaux rapports de coopération et de solidarité entre les peuples" selon le Collectif Jour d'après 37.

Depuis mi-mars, 12 823 sociétés d'Indre-et-Loire ont demandé une mise en place du chômage partiel ce qui concerne 128 054 personnes. Le chômage partiel va se poursuivre en juin mais l'Etat l'indemnisera moins bien, sauf pour les secteurs de l'hôtellerie-restauration, du tourisme, de la culture et du sport. 549 millions d'€ de prêts garantis par l'Etat ont été accordés en Touriane.19 518 aides ont été versées via le fonds de solidarité, pour un montant de 26,25 millions d'€. Le commerce, les services, l'hôtellerie-restauration et la construction sont les secteurs les plus soutenus devant la santé, le monde scientifique ou l'agriculture. En plus des aides de l’Etat, de nombreuses mesures ont été mises en place en local par Tours Métropole, Loches Sud Touraine ou la région Centre-Val de Loire (loyers annulés, taxes supprimées, pas de droit de terrasse à payer pour les bars et restaurants, avances remboursables…).

Selon une estimation des professionnels tourangeaux du BTP, la crise du Covid-19 pourrait entraîner entre 2 000 et 6 000 suppressions d'emplois dans le secteur. Les professionnels en appellent aux pouvoirs publics : ils leur demandent de prendre en charges à leurs frais les surcoûts liés à la protection sanitaire sur les chantiers, estimés à 1€ par heure et par personne qui travaille.

---------------

Infos pratiques :

La majorité des enfants suivent encore les cours à distance mais la quasi-totalité des écoles maternelles et élémentaires d’Indre-et-Loire ont rouvert leurs portes (plus de 380 sur 400). Les élèves accueillis sont surtout ceux de grande section de maternelle, CP et CM2, parfois CE1 ou CM1, respectivement à La Riche et Saint-Avertin, mais aussi des enfants qui ont besoin d’un accompagnement spécifique via les classes Ulis et bien sûr ceux dont les parents travaillent dans la santé ou le social. Certaines communes comme Tours et Luynes freinent la reprise des autres niveaux car elles ne pensent pas pouvoir garantir le respect des gestes barrières (pas plus de 15 élèves par classe, un siège sur 2 condamné à la cantine, distanciation physique en récréation).

La Riche est l'une des premières communes de Tours Métropole a annoncé la reprise des cours pour tous les niveaux du CP au CM2. Les CE2 et CM1 pourront revenir en classe sur la base du volontariat dès le 2 juin (maximum 15 élèves, et parfois que deux jours par semaine).

Au collège, tous les élèves doivent porter un masque. Idem pour les enseignants. Les lycées n’ont pas encore rouvert. Certains cours reprennent dans les CFA comme la Cité des Formations de Tours Nord mais les étudiants de l’Université de Tours ne seront pas accueillis avant septembre. 

---------------

La SNCF augmente progressivement son offre et prévoit d'atteindre 80 voire 90% du trafic normal en juin. Pour respecter les gestes barrières, la 1ère classe est supprimée sur le réseau régional Rémi. Pour les lignes Tours-Orléans, Tours-Paris Austerlitz, Tours-Poitiers et Tours-Loches, les abonnés doivent impérativement réserver leur place à l'avance aux heures de pointe. Plus d'infos dans cet article sur www.remi-centrevaldeloire.fr et www.ter.sncf.com/centre-val-de-loire ou vous trouverez également les horaires ligne par ligne.

Voici comment fonctionne le réseau Fil Bleu de Tours Métropole :

  • Jusqu'au 10 juillet, un tram toutes les 8 minutes en semaine, un bus toutes les 10 minutes sur la ligne 2, un toutes les 15 minutes sur les lignes 3-4-5. Un bus toutes 20 à 40 minutes pour la ligne 11, 30 à 40 minutes pour les lignes 12 à 30... Le détail dans cet article.
  • Le trafic est assuré de 5h45 à 22h30. Pas de vente de tickets par les conducteurs : il faut faire vos achats à l’avance dans les magasins partenaires ou à l’agence Fil Bleu Rue Michelet. Service normal pour Fil Blanc (dédié aux personnes en situation de handicap). Le dispositif Résabus n’est pas perturbé. Pas de circulation des 4 lignes Citadine ni de la calèche.

Sur certains axes comme la Rue des Tanneurs et le Pont d’Arcole, Tours Métropole a aménagé des pistes cyclables temporaires destinées aux cyclistes. Au total, 60km d’itinéraires vélos ont été matérialisés dans l’agglo. Les détails et la carte complète dans notre article.Si vous avez choisi de vous remettre au vélo exprès pour le déconfinement, l’Etat subventionne l’entretien de votre machine à hauteur de 50€. 25 entreprises tourangelles proposent ce dispositif, la liste en cliquant ici.

Le contrôle du stationnement payant est de nouveau actif dans le centre-ville de Tours. Si vous n’avez pas payé, vous risquez une amende pouvant atteindre 25€. Une pétition a été lancée par des commerçants pour obtenir la première heure gratuite.

---------------------

Quelques petites choses à savoir avant d’entreprendre certaines démarches :

  • La Poste dispose désormais de 207 points de service ouverts en Indre-et-Loire, et promet que ses 68 bureaux seront ouverts dès le 2 juin (avec des horaires "adaptés"). Actuellement il n'en reste que 2 de fermés
  • Les administrations privilégient les rendez-vous par téléphone. A la Sécurité Sociale et aux impôts on peut demander à se faire rappeler via les sites ameli.fr et www.impots.gouv.fr. Pour Pôle Emploi ou les Maisons de la Solidarité du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire, contactez vos conseillers pour connaître leurs modalités
  • Les déchetteries sont ouvertes mais avec des restrictions dans certaines communautés de communes. Les détails sur leurs sites Internet ou par téléphone. Emmaüs Touraine accepte de nouveau les dons tout comme La Ressourcerie La Charpentière de Tours-La Riche (sur rendez-vous). En revanche des perturbations subsistent comme pour la boutique d’Active et son centre de dépôt qui restent fermés Rue Edouard Vaillant à Tours.

Une nouvelle déchetterie rouvre ce mercredi à Tauxigny, pour les particuliers et les professionnels qui ont une carte. Elle sera uniquement accessible le mercredi.

Depuis le début du confinement, la préfecture d’Indre-et-Loire a ouvert 750 places d’hébergement d’urgence avec un accueil 24h/24 pour les personnes qui en avaient besoin. Malgré la prolongation de la trêve hivernale, certains dispositifs sont amenés à s’arrêter dans les prochains jours, par exemple des hébergements à l’hôtel. Face à cette échéance, plusieurs associations réclament déjà la prolongation de la mise à l’abri car elles craignent une surcharge du 115 (le numéro d’appel du SAMU social).

---------------------

Je n’ai pas trouvé la réponse à ma question, que faire ?

Voici l’adresse mail de la préfecture d’Indre-et-Loire qui répond à toutes les questions sur l’épidémie : [email protected]. Vous pouvez aussi appeler le 0 800 130 000 ou consulter notre annuaire avec les numéros et adresses mail à contacter pour les services publics, les associations caritatives, le soutien aux victimes de violences intrafamiliales ou l’aide psychologique.