Tours

La députée tourangelle Sabine Thillaye rejoint un groupe de dissidents d'LREM

Aux côtés, notamment de Cédric Villani.

Il y a du nouveau du côté de Sabine Thillaye. Fin janvier, la députée de la 5e circonscription d'Indre-et-Loire avait été exclue du groupe LREM à l'Assemblée Nationale, parce qu'elle avait refusé de quitter son poste de présidente de la commission des affaires européennes alors que le parti voulait une nouvelle élection à mi-mandat.

« Je suis un peu effarée que les logiques d’appareil et les placements de personnes prennent le pas sur la logique de travail » attaquait-t-elle alors, tout en assumant pleinement ses prises de positions et en dénonçant le fonctionnement « très vertical » de LREM à l’Assemblée Nationale : « Un groupe politique ne peut pas imposer ses règles à la République. Ils n’ont pas accepté que je place les institutions républicaines au-dessus de celles du groupe. » Dans le même temps, elle ne voulait pas égratigner Emmanuel Macron : « Je reste membre du mouvement LREM car je n’ai pas de souci avec. »

4 mois plus tard, la Tourangelle intègre un groupe composé de députés soucieux de prendre leurs distances avec la majorité présidentielle. Baptisé "Ecologie, Démocratie, Solidarité" il compte notamment dans ses rangs le député Cédric Villani, candidat macroniste dissident à la mairie de Paris. Avec cette formation, LREM perd sa majorité absolue à l'Assemblée Nationale sans être en réel danger de mise en minorité grâce au soutien du MoDem ou de l'UDI.

Ce groupe "n’est pas là pour fragiliser un socle, au contraire, il apporte une nouvelle pierre à l’édifice" écrit Sabine Thillaye. "Débattre, proposer, ce n’est pas diviser, c’est s’ouvrir à l’autre. Ce nouveau Groupe - inscrit en Groupe minoritaire - s’engagera, chaque fois que c'est possible, avec la majorité et soutiendra aussi des initiatives des autres Groupes parlementaires qui iront dans le sens de l’écologie, démocratie et solidarité.  Cette adhésion est compatible avec la promesse de départ faite à mes électeurs et en phase avec l’ADN initial du mouvement En Marche. J’assume mes convictions et mes valeurs et suis déterminée à poursuivre le travail de co-construction en valorisant la richesse des contributions et l’enrichissement du débat."