Tours

Reprise partielle pour les apprentis à La Cité des Formations de Tours-Nord

A partir du 25 mai

La Cité des Formations de Tours Nord, l’ex CFA des Douets, rouvrira ses portes à certains apprentis à partir du lundi 25 mai. « Il y a une reprise d’activités pour les apprentis ayant besoin d’un accompagnement humain ou pour ceux en fin de cursus qui seraient en difficulté » nous explique Nathalie Bois-Gigou, la responsable communication du site.

Cette reprise est surtout axée sur le travail de remédiation ou de compréhension, notamment au niveau du Français. Elle cible ainsi principalement les jeunes qui seraient en difficulté ou décrochement.

Au total, il y aura une centaine de personnes maximum sur le site et les apprentis vont être répartis en groupes de 8 ou 10 autour de formateurs. Un fonctionnement qui se prolongera jusque début juillet à raison de trois jours par semaine. Pour les apprentis qui ne reviennent pas, le travail à distance est maintenu avec les enseignants et formateurs.

Une première étape pour la Cité des Formations, importante nous dit-on pour repartir vers l’avant, tandis que les difficultés restent importantes pour le monde de l’apprentissage à commencer par les futurs apprentis, en recherche d’entreprises pour leur cursus. « Il y a des difficultés dans certains secteurs qui sont impactés par la crise »confirme Nathalie Bois-Gigou. On pense notamment à ceux de l’hôtellerie-restauration, actuellement dans l’incertitude sur leur avenir. La Cité des Formations cherche donc à s’adapter à cette situation : « Le modèle peut être modifié, on peut envisager un début de cursus différent, avec un temps de présence au CFA les premières semaines, le temps nécessaire pour que l’entreprise puisse accueillir l’apprenti. On peut décaler la signature du contrat si besoin également… » poursuit notre interlocutrice. « Nous allons faire preuve de flexibilité et d’agilité par rapport aux entreprises de tous les secteurs en adaptant les calendriers. »

Une situation qui reste complexe néanmoins à l’heure actuelle, à croire Thibault Coulon, adjoint au maire de Tours et vice-président de Tours Métropole et président de la Cité des Formations par ce biais. Ce dernier a lancé un cri d’alarme la semaine dernière lors du Conseil Métropolitain, appelant ses collègues à se pencher sur le sujet.