Tours

Coronavirus en Touraine : le briefing du lundi 18 mai

116 victimes tourangelles, reprise dans les collèges, réouverture des dons chez Emmaüs…

Chaque matin, Info Tours vous propose un point complet sur l’épidémie de coronavirus et ses conséquences en Indre-et-Loire. C’est un tour d’horizon à la fois médical et pratique pour vous aider au quotidien, le tout établi à partir de sources officielles. Cet article est actualisé quotidiennement, les informations les plus récentes ou les plus importantes sont en gras et en gros. Des liens vous permettront d’approfondir certains sujets. N’hésitez pas à nous contacter pour poser vos questions ([email protected]).

 ----------------------

On en est où ?

Voici les derniers chiffres de Santé Publique France et de l’Agence Régionale de Santé :

  • 19 361 personnes hospitalisées en France dont 126 en Indre-et-Loire. 5 681 cas confirmés après un test nasal dans la région
  • 14 malades en réanimation dans notre département, 60 en Centre-Val de Loire et 2 087 en France
  • 265 patients originaires d’Indre-et-Loire ont quitté l’hôpital guéris, 1 581 dans la région, 61 213 en France
  • 73 décès dans les établissements hospitaliers tourangeaux, 43 dans les établissements médico-sociaux soit 116 victimes recensées du coronavirus depuis début mars
  • 847 décès au total en Centre-Val de Loire, 28 108 en France

L’Indre-et-Loire est toujours un département classé "vert" par le ministère de la santé. Notez que cette couleur n'est pas définitive, notre département peut passer du vert au rouge en cas de regain de l’épidémie. Un point global sur l'efficacité des mesures mises en place le 11 mai est prévu début juin.

 ---------------------

Se protéger du virus :

« Le virus est toujours là et il est dangereux » affirment les autorités de santé. Toux, fièvre, difficultés à respirer, perte du goût ou de l’odorat… Ces symptômes sont potentiellement ceux du Covid-19 et doivent vous alerter. Il faut alors contacter votre médecin traitant, ou le 15 en cas d’extrême urgence. Si un test confirme votre infection, une brigade gérée par l’Assurance Maladie se chargera de contacter les personnes dont vous avez été proche et qui ont pu être contaminées. 45 personnes tiennent ce standard 7 jours sur 7 de 8h à 19h. Chaque « cas contact » est invité à se faire dépister. Si nécessaire, le patient peut être placé en quarantaine à l’auberge de jeunesse de Tours Avenue de Grammont.

Pour soulager les hôpitaux et éviter de faire venir des personnes contagieuses en cabinet, des « Centres Covid » ont été ouverts par des médecins généralistes. Certains ont fermé faute de patients mais d’autres restent ouverts comme chez SOS Médecins Rue de la Dolve à Tours ou à Loches. L’accès est uniquement possible sur rendez-vous.

Le gouvernement se dit capable de faire 700 000 tests chaque semaine, d’ici la fin du mois du mois le CHU de Tours sera en capacité d’en analyser 2 400 chaque jour, près de 17 000 par semaine grâce à 50 personnes se relayant 24h/24. Les autres hôpitaux du département (Amboise, Chinon, Loches) et les laboratoires privés peuvent également réaliser un test nasal sur ordonnance, voire un test sérologique pour détecter d’éventuels anticorps dans les labos. Attention : ce type de test n’est pas encore homologué et en cas de retour positif il ne garantir pas une immunité.

La liste des lieux où l'on peut se faire tester est disponible sur le site de l'Agence Régionale de Santé.

En cas d’identification d’un « cluster » de la maladie (plusieurs cas suspects au même endroit), des équipes mobiles peuvent se déplacer sur le terrain, par exemple pour tester les résidents et le personnel d’un EHPAD.

La gestion de la crise du Covid-19 occupe beaucoup les personnels soignants mais les autres soins sont maintenus, notamment aux urgences avec un parcours spécifique pour les personnes sans symptômes. Au CHU de Tours, tout patient qui a rendez-vous doit remplir un questionnaire 48h à l’avance pour vérifier qu’il n’est pas infecté. En cas de doute, la consultation se fera par visio. Les visites aux malades sont interdites sauf pour les personnes en fin de vie et les enfants hospitalisés à Clocheville. Les pères peuvent assister à l’accouchement à Bretonneau, Chinon et Chambray-lès-Tours.

L’accès à l’hôpital se fait avec masque obligatoire. Se couvrir le nez et la bouche est d’ailleurs recommandé dès que vous sortez de chez vous, exigé dans certains commerces et obligatoire dans les transports en commun sous peine d’une amende de 135€. Des masques à usage unique ou en tissu et réutilisables sont disponibles en supermarché, pharmacie, bureau de tabac ou auprès de professionnels de la couture. Pour un masque jetable, le prix maximum est de 0,95€ l’unité. Pas de prix spécifique pour les masques en tissu qui valent souvent de 2 à 7€. Attention, tous ne sont pas de la même qualité. L’AFNOR conseille de porter des modèles sans couture au centre et avec trois épaisseurs de tissu. Le lavage se fait en machine à 60° ou dans de l’eau savonneuse très chaude.

Plusieurs distributions gratuites de masques ont été organisées auprès de professionnels (par la CCI, la Région, le Conseil Départemental), des plus démunis (70 000 masques par la préfecture d’Indre-et-Loire) ou du grand public par les maires, avec des subventions pour acheter ces accessoires parfois fabriqués en local à Rochecorbon, Saint-Avertin, Nazelles-Négron, Cinq-Mars-la-Pile ou Tours...

A Tours, la distribution des masques se généralise dès lundi 18 mai sur 10 sites et pour les 11-64 ans. Les détails dans notre article. Pour savoir plus globalement quelles communes distribuent des masques et sous quelles conditions rendez-vous sur notre carte interactive dans cet article.

 --------------------

La vie déconfinée :

Si vous habitez en Indre-et-Loire vous n’avez besoin d’aucune attestation pour circuler dans le département. Seul un déplacement de plus de 100km au-delà de nos frontières nécessite de remplir un document disponible sur le site du ministère de l’intérieur. Il est à remplir en cas de nécessité professionnelle, d’événement familial important (décès, aide à un proche dépendant) ou de convocation judiciaire. Pensez à vous munir de justificatifs. Dans l’espace public, les rassemblements sont limités à 10 personnes. Les visites en EHPAD sont autorisées sur rendez-vous et sans contact physique. Les parloirs ont repris sous conditions d’hygiène strictes à la maison d’arrêt de Tours.

Les parcs et jardins sont ouverts, la pêche est autorisée, on peut se promener en forêt et visiter plusieurs sites touristiques qui ont déjà rouvert comme le Château de Villandry ou Château Gaillard à Amboise mais aussi Chaumont-sur-Loire ou le Zoo de la Flèche dans un périmètre de 100km autour de Tours. La Forteresse Royale de Chinon ou le Château de l’Islette se préparent également à accueillir les visiteurs. On fait le point dans cet article. En revanche on ne peut pas flâner sur les plages au bord des cours d’eau ni utiliser les aires de jeux. Le tennis et le golf ont repris en extérieur mais la plupart des sports restent interdits et les salles de fitness n’ont pas pu rouvrir.

Les événements de plus de 5 000 personnes sont interdits jusqu’en septembre, mois lors duquel devrait se dérouler l'édition 2020 d'Aucard de Tours (du 17 au 20). Les théâtres, les cinémas ou les salles de concerts ne peuvent pas fonctionner mais les bibliothèques et médiathèques en ont l’autorisation. Elles rouvrent à La Riche, Joué-lès-Tours, Azay-le-Rideau ou Chambray-lès-Tours. Début juin à Tours.

----------

Les bars et restaurantspourraient rouvrir le 2 juin si l’Indre-et-Loire reste en zone verte.D'ici là, pour savoir quels établissements font de la vente à emporter ou en livraison, consultez notre carte interactiveen cliquant ici.  Dans le commerce, les magasins alimentaires doivent fermer à 22h (une mesure qui concerne notamment les petites épiceries du Vieux-Tours). Le confinement ayant encouragé le développement des circuits courts on a publié une série d’astuces pour manger local via une liste de magasins ou exploitations agricoles. Les marchés interdits pendant la période du confinement rouvrent progressivement (à Amboise, celui du dimanche doit reprendre le 24 mai). Les marchands de vêtements ont également pu revenir à Tours (Place Velpeau ou Bd Béranger) mais – à part Chinon – les brocantes restent interdites.

A Tours, le magasin Ikea annonce sa réouverture le 25 mai avec masque obligatoire et plusieurs autres consignes pour respecter la sécurité sanitaire. Le nombre de clients autorisés en simultané dans le magasin sera limité.

Pour soutenir le commerce du centre-ville, la ville de Tours subventionne un plan d’1,5 million d’€ avec l’édition de 30 000 bons d’achat de 50€ remis à des personnes en première ligne pendant le confinement ou les bénéficiaires d’associations caritatives. La distribution débute ce lundi. Afin de remercier les personnels engagés, la mairie de Tours illumine ses monuments en bleu ces jours-ci et le Conseil Départemental affiche de grandes bâches remerciant une série de professions.

Le Covid-19 a entraîné une grande crise économique. Au total, 12 127 sociétés d'Indre-et-Loire ont demandé une mise en place du chômage partiel concernant 121 291 personnes. Dans le lot des entreprises qui annoncent qu’elles ne survivront pas à l’épidémie on peut citer Le Bar à Chats qui venait tout juste d’ouvrir Rue de la Victoire à Tours et qui cherche désormais un repreneur. Parmi les mesures d’aides économiques locales : un fonds Renaissance de la Région pour les petites entreprises, pas de droit de terrasse à payer à Tours ces prochains mois, Tours Métropole qui suspend la taxe de séjour...

La municipalité de Tours ou Tours Métropole ont voté en faveur d’une prime pour leurs agents (550€ par exemple pour ceux de l’agglomération).

Pour protéger les plus vulnérables, la préfecture d’Indre-et-Loire a ouvert 750 places d’hébergement d’urgence durant la période de confinement. A l’hôtel mais aussi au gymnase Racault de Tours pour des hommes avec leur chien. Ce dispositif restera en l’état jusqu’à début juin, tandis que la trêve hivernale qui interdit notamment les expulsions est prolongée jusqu’au 10 juillet, ce qui correspond à la date de fin de l’état d’urgence sanitaire. Les sans domicile fixe accueillis par les associations partenaires de l’Etat bénéficient d’un accompagnement 24h/24 ce qui n’existe pas en temps normale.

---------------

Infos pratiques :

Comme l’Indre-et-Loire est en zone verte, les collèges peuvent envisager une rentrée partielle pour les profs ce lundi 18 mai et pour les élèves de 6e et 5e dès mardi 19 mai. 4 600 jeunes sur 11 500 rejoindront des classes de 15 élèves maximum dans les 54 établissements publics d’Indre-et-Loire. Tout le monde devra porter un masque et des désinfections sont prévues plusieurs fois par jour. Repas froid à la commune, sauf pour deux collèges.

A l’école, la plupart des communes ont accepté d’ouvrir leurs établissements. 30 à 80% d’enfants vont retourner en classe selon les zones, avec une priorité pour les CP, CM, classes ULIS et grande section de maternelle. Il y a quelques jours, l’école de Rochecorbon ou l’école Charles Péguy de Tours ont dû fermer leurs portes en raison de cas suspects de Covid-19. Les enfants de soignants et de quelques autres professions comme les forces de l’ordre ou les travailleurs sociaux restent accueillis quel que soit leur âge. Les enfants qui n’ont pas classe poursuivent l’école à distance. Le gouvernement n’a pas encore pris de décision précise pour les lycées ou l’organisation du bac de français des élèves de 1ère.

A la crèche, la règle impose des groupes de 10 enfants maximum. Pour la ville de Tours, 192 places sont proposées aux familles.

---------------

Dans les transports, la SNCF fait circuler en moyenne 50% de ses trains Rémi avec une suppression de la 1ère classe pour respecter plus facilement la règle qui interdit d’avoir plus de 50% de sièges occupés à bord. Même chose pour les TGV avec seulement la moitié des places disponibles, y compris si vous réservez un trajet pour vos vacances cet été. Sur une vingtaine de trains des lignes Tours-Orléans, Tours-Paris Austerlitz, Tours-Poitiers et Tours-Loches, les abonnés doivent impérativement réserver leur place à l'avance aux heures de pointe. Plus d'infos dans cet article sur www.remi-centrevaldeloire.fr et www.ter.sncf.com/centre-val-de-loire.

Voici comment fonctionne le réseau Fil Bleu de Tours Métropole :

  • Jusqu'au 10 juillet, un tram toutes les 8 minutes en semaine, un bus toutes les 10 minutes sur la ligne 2, un toutes les 15 minutes sur les lignes 3-4-5. Un bus toutes 20 à 40 minutes pour la ligne 11, 30 à 40 minutes pour les lignes 12 à 30... Le détail dans cet article.
  • Le trafic est assuré de 5h45 à 22h30. Les lignes scolaires 60 à 76 reprennent ce lundi 25 mai. Pas de vente de tickets par les conducteurs : il faut faire vos achats à l’avance dans les magasins partenaires ou à l’agence Fil Bleu Rue Michelet. Service normal pour Fil Blanc (dédié aux personnes en situation de handicap). Le dispositif Résabus n’est pas perturbé. Pas de circulation des 4 lignes Citadine ni de la calèche.

Sur certains axes comme la Rue des Tanneurs et le Pont d’Arcole, Tours Métropole a aménagé des pistes cyclables temporaires destinées aux cyclistes qui se déplacent pour le travail et n’ont pas envie de prendre la voiture ou les transports en commun. Au total, 60km d’itinéraires vélos ont été matérialisés dans l’agglo. Les détails et la carte complète dans notre article.Si vous avez choisi de vous remettre au vélo exprès pour le déconfinement, l’Etat subventionne l’entretien de votre machine à hauteur de 50€. 25 entreprises tourangelles proposent ce dispositif, la liste en cliquant ici.

Le maire de Tours a annoncé ce vendredi qu'en raison d'un grand nombre de voitures "ventouses" (qui se garent sans bouger de la journée ou plusieurs jours), le stationnement redeviendrait payant ET contrôlé dès lundi 25 mai en centre-ville. Il restera payant mais non contrôlé la semaine du 18 mai avec dépôt de papiers sur les voitures pour préciser les nouvelles règles.

------------------

Les déchetteries de Tours Métropole sont ouvertes mais il faut avoir une carte et venir les jours pairs quand on dispose d’une plaque d’immatriculation avec un numéro pair, les jours impaires si on a une plaque impaire. Les autres communautés de communes du département ont leurs propres conditions d’accès à vérifier avant de se déplacer. Les détails dans notre article. Si vous jetez des masques ou du matériel médical il est demandé de les enfermer dans un sac indépendant et de les garder 24h avant de les mettre à la poubelle.

Emmaüs Touraine annonce la reprise des dons cette semaine du 18 mai dans 6 centres sur 7 (sauf Amboise). Les magasins de vente rouvriront début juin. Pour connaître les horaires et les conditions, consultez le site www.emmaus-touraine.org.

Les services publics rouvrent petit à petit. Dans tous les cas, pensez à vous renseigner sur les horaires d’ouverture ou les conditions d’accès avant d’y aller. De nombreuses institutions continuent de gérer les dossiers par téléphone sans rendez-vous physique. C’est le cas pour les impôts (à remplir par Internet avant le 8 juin). On vous explique tout dans cet article.

Le Bureau Information Jeunesse d'Indre-et-Loire situé Avenue de Grammont rouvre lundi 18 mai du lundi au vendredi de 14h à 18h.

L’Assurance Maladie reste fermée en Indre-et-Loire mais on peut demander à se faire rappeler en allant sur le site ameli.fr. Une centaine de créneaux sont disponibles chaque jour. Quant aux agences Pôle Emploi d'Indre-et-Loire elles rouvrent sur rendez-vous. Les infos par ici. D’ici la fin du mois tous les bureaux de poste seront accessibles et le courrier distribué 6 jours sur 7, comme avant. En attendant vérifiez les horaires sur le site de l’entreprise.

La Cité administrative du Cluzel (Avenue de Grammont à Tours) rouvre au public lundi 18 mai mais uniquement sur rendez-vous de 9h à 12h et de 13h30 à 16h. Pour prendrez rendez-vous appelez le 02 47 70 11 00 pour la DDCS, 02 47 31 11 11 pour la DDPP, 02 47 70 80 90 pour la DDT.

---------------------

Je n’ai pas trouvé la réponse à ma question, que faire ?

Voici l’adresse mail de la préfecture d’Indre-et-Loire qui répond à toutes les questions sur l’épidémie : [email protected]. Vous pouvez aussi appeler le 0 800 130 000 ou consulter notre annuaire avec les numéros et adresses mail à contacter pour les services publics, les associations caritatives, le soutien aux victimes de violences intrafamiliales ou l’aide psychologique.